Club Santé Seniors MGEN 73
Accueil du site > 99. Archives du site > Randonnées anciennes > Le groupe_1 > Col d’Ovine/pointe de Puvat 19.06.2014

Col d’Ovine/pointe de Puvat 19.06.2014

mercredi 25 juin 2014, par Christian DORDOLO

Les chiffres : 1027m (917+110) 18km 500

4 randonneurs au rendez-vous ( il y a parité : Nicole, Muriel, Daniel, Christian). Quatre rescapés pour aller au Grand Som, randonnée prévue par Nicole. Mais il y a des risques de pluie et, mouillés, les rochers de chartreuse sont redoutés, alors Nicole propose de tout changer. Le troc est le suivant : Le Crey au lieu du des Rey, col de l’Ovine au lieu de col de Bovinant, plan du loup contre pas du loup, rochers de Puvat contre rochers du racapé. Cela semble honnête, on part pour Thônes. Au départ, on côtoie des varappeurs bien équipés, mais nous, on laisse les parois calcaires pour suivre le chemin d’alpage qui grimpe régulièrement dans le bois puis dans les prés. On entend des troupeaux de moutons qui sont encore plus bavards que Nicole et Muriel. Tiens…. des aboiements, Il y a du patou dans l’air,….et bientôt derrière nous. On n’est pas toujours rassurés ;mais le sens du devoir l’emporte : le patou rejoint ses moutons et nous on continue jusqu’au col de la Buffaz et les chalets de l’ovine où l’on fait notre pose. La flore, jusqu’ici absente devient abondante et variée. On laisse Nicole au col de l’Ovine pour aller à la pointe de Puvat. Du sommet ,on ne voit plus Nicole perdue dans les nuages . On la retrouvera cependant pour descendre sous le pas du loup où l’on s’arrête à l’abris du vent afin de se restaurer un peu, avec au dessert de belles cerises que Muriel nous a montées. La suite, c’est la traversée du plateau des Glières, avec l’étrange impression de ne jamais descendre, alors que l’on va encore remonter jusqu’au chalet de la Têtaz, bien vétuste mais bien équipé et bien fleuri. Au fond,au centre, le pic de Puvat La tête de la têtaz On termine notre boucle par un joli chemin horizontal qui dégringole ensuite jusqu’à la voiture où l’on est rejoint par les amateurs de varappe . Au final, on est beaucoup monté, on a beaucoup marché, pour se retrouver au point de départ sans avoir eu l’impression de vraiment descendre (sauf mes doigts de pieds). Photos de Muriel et Christian Petit résumé pour petit effectif Merci à Nicole (il parait qu’il a plu en Chatreuse)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0