Club Santé Seniors MGEN 73
Accueil du site > 99. Archives du site > Randonnées anciennes > Le groupe_1 > les lacs du Loup et du Crozet (Belledonne) 22.08.2013

les lacs du Loup et du Crozet (Belledonne) 22.08.2013

mercredi 28 août 2013, par Alain DUROT

Lacs du Loup et du Crozet

Date :22.08.2013

Effectif :9

Météo : Beau temps

Dénivelé théorique : environ 900m

Dénivelé cumulé réalisé : 1000m

Délais : 8h15 TAC

Prom’nons nous en montagne

Pendant que le loup n’y est pas ;

Si le loup y était,

Il randonnerait !

- 

Au col du loup,

Ce dernier n’y était pas.

J’ai pensé en franchissant le pas

Qu’on nous avait encore monté le coup…

- 

Mais si le loup n’y était pas,

Les patous, eux, étaient bien là !

Mais n’anticipons pas

Et reprenons notre propos pas à pas.

- 

Le final en voiture

Sur une piste grossièrement empierrée,

D’un massage vibratoire nous a gratifiés

Avant de nous élancer, à pieds et à bonne allure

Sur un chemin large et fort montant

Jusqu’au pré du Molard et son refuge accueillant.

on fait le point avant le départ…

le refuge du Pré du Mollard…

Puis nous avons traversé quelques pâturages de rosée scintillants

Sous un agréable soleil levant

Qui illuminait le couloir du Grésivaudan

Et les falaises de Chartreuse le dominant.

au soleil levant…

coup d’œil sur la Chartreuse…

tu la vois toi la croix de Belledonne ?...

A proximité du lac de la Grande Sitre arrivés,

Nous avons effectué une pause par certains depuis quelque temps réclamée.

la pause dans un bel environnement…

et le lac de la Gde Sitre ou ce qu’il en reste…

Un vaste pierrier restait à gravir

Et le col principal à franchir

Avant de redescendre d’un coup

Et rejoindre le lac du loup.

il faut parfois mettre les mains…

et traverser quelques pierriers…

au lac du loup, il restait quelques glaçons,

mais nous n’avions pas le pastis…

on s’installe tout de même pour déjeuner…

A ce stade du récit,

Je vous propose

De continuer en prose ;

Car mes pauvres rimes ne sauraient refléter

L’intensité de la suite de notre randonnée.

On a bien failli ne pas digérer

L’excellent gâteau par Daniel proposé.

- 

En effet, à la fin du repas, alors que certains s’adonnaient à la sieste et d’autres au jeu des ricochets, deux énormes patous goguenards s’avancèrent dans le lac pour boire et se rafraîchir les pattes, en nous ignorant superbement.

- 

Soudain, alors que nous nous apprêtions à repartir, quelques tintements de clochettes nous firent prendre conscience de notre situation délicate : pendant notre repas, nous nous étions laissés encercler.

- 

Nos étions désormais dos au lac, face à un imposant troupeau de moutons.

- 

Jusque là rien d’inquiétant, sauf que le troupeau était gardé par 5 gros patous plus du tout goguenards mais désormais menaçants.

- 

En pareille circonstance, les conseils sont de contourner le troupeau au plus loin. Sauf que le troupeau tenait toute la croupe sur laquelle nous étions et que les échappatoires étaient trop escarpées.

- 

Prenant notre courage à deux mains et tenant discrètement nos bâtons dans l’autre, faisant usage de notre voix la plus mielleuse (à laquelle ne répondaient que des jappements menaçants), en file indienne et marchant sur des œufs, nous avons entrepris de traverser le troupeau en dérangeant le moins possible sa majesté mouton.

- 

Ignorant les aboiements et autres grognements menaçants (un patou allant même jusqu’à lécher les mollets de Bernadette…), nous avons franchis l’obstacle sans dégâts et nous sommes dirigés vers le lac du Crozet pour une pause bien méritée, non sans avoir fait une photo pour constater que nous étions tous bien présents et intacts.

sortie de crise. L’enfer, c’est les autres, mais c’est "pas tout"…

comptez vous bien…

le lac du Crozet (en partie)…

Restait encore une longue traversée

Pratiquement à flanc de coteau

Et qui traversait de nombreux ruisseaux

Par des moyens parfois perfectionnés.

de beaux ruisseaux…

Tarzan en avait rêvé…

Chemin faisant, en cette veille de rentrée,

Nous avons pu découvrir, en avant première,

Les derniers modèles de bonnets d’âne agrées

Pour la prochaine rentrée scolaire.

le modèle de base…

existe aussi en gris et en marron…

Une belle, longue et émotionnelle randonnée,

Avec, quelques rafraîchissements à l’arrivée,

Par Yves une nouvelle fois proposés,

( Mais méfies toi yves : on va s’habituer…)

Alors que Daniel sortait le deuxième gâteau de la journée.

Merci à tous les deux.

Et, Honni Soit Qui Mal Y Pense

Les quelques fleurs du jour :

Nous étions au royaume de la gentiane ponctuée, mais malheureusement déjà très avancée.

gentiane ponctuée

armérie des Alpes

tabouret à feuilles rondes

gentiane champêtre

renoncule des glaciers

laitue des Alpes

adénostyle à feuilles blanches

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0