Club Santé Seniors MGEN 73

les Batteries des Hurtières

dimanche 14 octobre 2012, par Alain DUROT

Circuit des Batteries dans le massif des Hurtières

Date :11.10.2012

Objectif :Batterie Ste Lucie

Effectif : 23

Météo : Couvert, quelques éclaircies

Dénivelé théorique :900m

Dénivelé cumulé :1000m

Délais : 8h 15 environ TAC

11 octobre 2012 :

OPERATION BBC : une expédition qui ne payait pas de mine

Ici les Hurtières

Des retraités savoyards

Parlent aux retraités savoyards :

"Rien ne vaut une bonne sortie

Pour recharger ses batteries."

Je répète :

"Rien ne vaut une bonne sortie

Pour recharger ses batteries."

- 

"Après une période de pluie,

Les bolets sont de sortie."

Je répète :

"Après une période de pluie,

Les bolets sont de sortie."

- 

"A l’apparition des châtaignes d’automne,

Ca "bogue" chez marmiton point com."

Je répète :

"A l’apparition des châtaignes d’automne,

Ca "bogue" chez marmiton point com."

- 

Au reçu de ces messages codés,

Ce ne sont pas moins de 23 guerriers

Qui se sont courageusement rassemblés,

Affûtés pour une nouvelle randonnée.

les préparatifs…

Opération BBC : Batteries, Bolets, Châtaignes

Batteries :

Les quatre batteries des Hurtières,

Toutes liées au fort de Montgilbert,

Et la Maurienne surveillant,

Etaient le but de notre déplacement.

le circuit du jour

Bolets :

Ce fut encore une sortie champignons

Sous l’œil avisé du sieur Edmond.

Nombreux bolets, petits ou gros, sans distinction

Finiront dans la poêle des marcheurs marmitons.

il y a champignons,…

champignons…

champignons…

mais où Edmond passe, c’est le bolet qui trépasse..

Châtaignes :

Nombreuses, elles ont roulé sous nos pieds,

Au début et à la fin de la randonnée.

Essayant de ne point trop se piquer

Chacun a fait sa provision pour la fin d’année.

des feuilles et des bogues…

Attention toutefois…

L’abus de champignons mal sélectionnés

Peut provoquer quelques dérèglements de nos facultés :

On connaît bien sûr la bête du Gévaudan

Car elle ne date pas d’hier ;

Mais certains ont cru apercevoir la bête des Hurtières,

Animal tout aussi impressionnant.

la bête des Hurtières : le Lam’Ane à 2 têtes…

Ce fut une sortie nature en somme ;

Et je ne vous parle pas du ramassage des pommes.

Sortie tranquille qui s’est tout de même soldée

Par un bon 1000 mètres de dénivelé.

- 

C’est au pied d’une batterie ruinée

Que l’on s’est installé pour déjeuner.

à l’heure du repas…

un homme organisé…

Et c’est à proximité d’une autre, en refuge transformée,

Que l’on a posé pour la photo et la postérité.

ne pas confondre : la photo de classe 2012…

…à comparer avec la photo de la classe année 18 ??

La ballade en elle-même…

Se caractérise par une sévère mais agréable montée,

Suivie d’une crête militaro-historique

Agrémentée de quelques points de vue magnifiques.

Quant à la descente, au départ un peu escarpée,

Elle se termine par une large piste forestière

Qui ramène à St Georges des Hurtières.

sévère montée…

chemin de crête, vu de l’avant...

et de l’arrière...

beau point de vue…

le début de la descente…

piste forestière de retour…

A St Georges des Hurtières…

Le soleil s’est mis à briller généreusement

Pour fêter avec nous un nouveau printemps :

Celui d’Andrée qui (avec Edouard) fort gentiment

Nous a comblés pour fêter l’évènement.

au moment du partage…

Et Honni Soit Qui Mal Y Pense

Et l’incontournable bonus…

batterie de Rochebrune, aujourd’hui refuge.

pour les amateurs d’histoire...

il y a souplesse...bravo

souplesse encore...félicitation

et...ah non, raté, un genou en terre !!

plus rien à craindre de cette batterie...

l’entrée d’une ancienne mine, les rails pour les wagonnets sont encore visibles

si, si, c’est bien celui-là qu’on a pris !!

et emportés par notre élan, nous sommes rentrés par le Tibet !!

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0