Club Santé Seniors MGEN 73
Accueil du site > 99. Archives du site > Randonnées anciennes > Le groupe_1 > Croix et Pointe de Vélan 10.05.2012

Croix et Pointe de Vélan 10.05.2012

dimanche 13 mai 2012, par Alain DUROT

Croix et Pointe de Vélan

l’image du jour

les deux lacs d’Annecy !!

St Ruph devait être un solide gaillard,

Et un bon montagnard,

Pour être venu s’installer dans ce vallon

Qui aujourd’hui porte son nom.

- 

En effet…

De part et d’autre, les pentes sont ardues,

Du raide, du vrai, de chez Pentu.

L’avantage étant

Qu’en très peu de temps,

Nous avions déjà digéré

Une grande partie du dénivelé de la journée.

- 

Cette configuration nous a bientôt valu

Ce petit commentaire impromptu :

"La pente était telle que rapidement,

Utilisation fut faite des pipettes*

Tandis que concomitamment

S’installait le silence des pipelettes !"

Un ange passe…

(* poches à eau)

- 

Au regard des échelles affrontées jeudi dernier,

On a franchi allègrement la première difficulté.

première difficulté…

effectivement, ça monte…

Mais après…

Après cette mise en jambes tonitruante,

Et un passage au pied d’une falaise imposante,

Arrivait l’heure de la pause bienvenue,

Non loin d’un petit mausolée incongru.

on ne s’attarde pas…

la pause…

des morts bien gardés…

Au chalet de la Serve arrivés,

Et apercevant la croix fièrement dressée,

Nous découvrions le dernier effort proposé

Pour atteindre le sommet convoité.

chalets de la Serve.

à chacun sa Bonne Mère…

et rendez-vous tout là haut

Après une délicate traversée,

L’arête finale fut rapidement négociée.

d’accord, on n’était pas vraiment sur le sentier…

mais on l’a vite retrouvé…

traversée délicate…

Et au sommet…

Nous avions avec nous amené

Une"portative" table d’orientation

Afin de pouvoir au mieux profiter

D’un formidable tour d’horizon.

tour d’horizon…

petit bain de soleil…

C’est par un agréable sentier alpestre

Que le retour s’effectua, sans embûche ou presque :

Maryvonne égratignée soignait ses petits ennuis

Tandis que Claude se roulait dans une boueuse flaque d’eau ;

Mais bien vite nettoyait son pantalon dans le ruisseau

Afin de ne pas salir le carrosse de Jean-Louis…

on redescend…

penses à faire marcher l’assurance…

tu crois que Jean-Louis va m’accepter ?

Bref, rien que du quotidien

Pour une rando entre copains.

- 

Après avoir franchi le torrent tumultueux,

C’est par une large piste forestière

Que nous nous sommes précipités, heureux,

Sur les délices de Dame Christine, du jour pâtissière.

même pas peur…

les délices de Christine…

Et Honni Soit Qui Mal Y Pense

et pour les botanistes en herbe…et en fleurs…

pain de coucou

globulaire

pétasite

dentaire violette

tussilage

gagée

et populage des marais

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0