Club Santé Seniors MGEN 73
Accueil du site > 99. Archives du site > Randonnées anciennes > Le groupe_1 > Les lacs de la Vallette 04.07.2011

Les lacs de la Vallette 04.07.2011

lundi 8 août 2011, par Alain DUROT

Les Lacs de la Vallette

La carte postale du jour

Des ronds dans l’eau, au pic du Frêne…

Rien, ou pas grand-chose…

Au lacs de la Vallette arrivant,

Je craignais de ne rien avoir à me mettre sous la dent,

Pour faire décemment un résumé

De cette nouvelle randonnée.

-  Mon objet demeurant particulièrement creux,

J’imaginais une accumulation de chiffres fastidieux :

Un peu plus de quatre heures de montée,

1220 mètres de dénivelée,

3 pauses réalisées,

(Une première à n’en pas douter !)

Aucune végétation particulière remarquée,

Si ce n’est quelques myrtilles et framboises rapidement pillées.

Evidemment sans oublier

Le gâteau chocolat de Nicole fort apprécié.

Le gâteau chocolat de Nicole

Rien vous dis-je qui vaille la peine

D’un compte rendu, fut-il pour la MGEN.

-  C’était sans compter…

A peine le repas, au bord du lac, terminé,

Angeline s’est à nouveau fait remarquer,

Et à sa prédilection favorite s’est livrée :

Se tremper les pieds dans l’eau glacée !

Air connu : Maurice Chevalier.

Elle trempait ses très jolis petons,

Angeline, Angeline,

Elle trempait ses jolis ripatons,

Et de fort jolie façon…

Ripa tontaine…

Elle…

Fin de la musique…

Elle trempait…

C’est alors que Michel déclara qu’un homme, un vrai,

Ne saurait être en reste face à la gente féminine ;

Et que, tout comme Dame Angeline,

Lui aussi, dans l’eau, ses pieds tremperait.

Et alors, moi aussi ! Non mais…

Nicole fit alors monter les enchères ;

Et sous prétexte que, prise depuis le lac,

Une photo du groupe se vendrait fort cher

Et serait du plus bel impact…

Chiche !

Impossible de la retenir avant qu’elle ne se mouille

Au point d’avoir de l’eau jusqu’aux…plus haut que les genoux.

(Le fait qu’elle soit femme,

A l’absence de rime me condamne !)

De l’eau jusqu’aux…

Le retour fut sans difficulté ;

La bonne humeur et l’humour sortant vainqueurs de cette journée.

C’est parti pour la grande descente…

A l’arrivée, spectacle attendrissant,

Un papillon butinait la main de notre Président.

Un amour de papillon

Vous aurez bien sûr reconnu le poignet souple et les doigts déliés

De notre ami André,

Quant au papillon, je vous laisse déterminer

Dans quelle famille on a bien pu le répertorier.

-  Une très belle randonnée,

D’autant qu’aucun des présents à cette journée

N’était jusqu’à ce jour venu marcher

Dans cette très belle vallée.

Merci Yves pour cette découverte.

Et Honni Soit Qui Mal Y Pense

Alain

Et toujours, en bonus…

Frère Sioux beaucoup aimer gâteau chocolat !

L’art du franchissement…

La paire comme ça, y en a pas deux…

Grizzli ? Patou ? non, simplement caillou…

Le dernier des élèves punis par Angeline…

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0