Club Santé Seniors MGEN 73
Accueil du site > 99. Archives du site > Randonnées anciennes > Les Bémols (récits 2010-2011-2012-2013-2014-2015) > A empilé des boules de neige à La Féclaz - 30 décembre 2010

A empilé des boules de neige à La Féclaz - 30 décembre 2010

Une balade ludique de fin d’année.

samedi 1er janvier 2011, par Maurice DUPONT

En cette période où le groupe Bémol faisait relâche, ils étaient d’abord 4 : Joëlle, Martine, Guy , Maurice, désireux de s’aérer et de profiter de cette avant-dernière journée de l’année, annoncée belle et ensoleillée. Avant l’heure fixée pour le départ (9H) vinrent se joindre à eux, Bernadette, chroniqueuse du groupe 1, et Honoré arborant un bonnet d’un rouge vif en harmonie avec ses guêtres. Il est temps de partir pour La Féclaz et à la vue du soleil illuminant la route, nous nous réjouissons à la pensée de la belle journée à venir. Après 9 H 30, une fois les voitures garées non loin du Chalet de l’Aurore, une question se pose : quel itinéraire ferons-nous ? Pour Maurice, qui a suggéré la destination du jour, l’essentiel est que nous puissions déjeuner dans la salle hors-sac du Foyer de fond. Ce ne sera donc pas une randonnée sportive mais plutôt une balade ludique et proposition est faite d’aller vers les Chalets de Glaise, puis sur le Plateau Sud jusqu’à Clairjoie et retour vers la station. Honoré, fringant comme un guide de montagne, prend spontanément la tête du petit groupe (où la parité est parfaite, chose rare chez les Bémol.) et les 5 autres se repéreront à son panache rouge ! D’abord le Village Nordique dont les maisons aux couleurs vives et variées contrastent avec le paysage enneigé, puis cap vers Glaise. Mais le soleil nous joue un mauvais tour en se cachant derrière les nuages qui ont en peu de temps envahi le ciel. Guy, qui jadis coopéra avec les services de la Météorologie, nous rassure en identifiant ces nuages : des stratus qui sous l’effet de la chaleur montent, montent et se transforment peu à peu. Associant à une base plate des renflements dans leur partie supérieure, les stratus deviendront cumulus, annonciateurs du beau temps. Cet exposé néphélologique inaugure-t-il une série ? L’année 2011 sera-t-elle consacrée à l’étude des nuages, après 2010 où botanique et géologie ont été à l’honneur ? Toujours est-il que nous pouvons ôter une couche de vêtement, l’absence de vent rendant la température assez douce. Certains toits d’ailleurs ont vu leur manteau neigeux glisser et rester comme suspendu entre gouttière et terre.

JPEG - 186.8 ko

A 10 H 30, au lieu-dit Glaise , les pancartes indiquant La Croix du Nivolet à 1 H 30 incitent Honoré à proposer au groupe de monter là-haut ; Joëlle semble tentée mais alors adieu chaleur et confort de la salle hors-sac pour la pause-déjeuner !

JPEG - 69.2 ko

Le désir d’ascension ne l’emportera pas et nous obliquons sur la gauche en suivant les pistes de fond décrivant de larges boucles sur le plateau. Les restes d’un bonhomme de neige en bordure de la piste réveillent en chacun(e) l’enfant qui sommeille, il faut lui redonner vie. Dans les mains de Martine, quelques brindilles et feuilles mortes adroitement disposées deviennent cheveux, yeux, nez tandis que le bonnet rouge et une écharpe achèvent de ressusciter le bonhomme.

JPEG - 194.1 ko

Plus loin, ce sont d’autres beautés naturelles : une ombellifère

JPEG - 205.1 ko

toute couverte de givre et des arbres aux branches décorées de cristaux de glace orientés du même côté par le souffle du vent.

JPEG - 310.7 ko

A 11 H, une bâtisse avec sur le devant une table en bois massif est propice à la pause-banane. Pendant la halte, le regard est attiré par les décorations du pignon de la façade : une quantité de médailles gagnées lors de concours d’élevage et les exergues que nous décryptons nous laissent songeurs.

JPEG - 272.9 ko

Tout au sommet trône une médaile bleue, celle sans doute du plus beau prix obtenu, avec cette inscription : « TRUIES – 2° PRIX ». De nombreuses médailles vertes et marron mentionnent : « FEMELLES- 2° CLASSE » avec parfois la pécision « TARENTAISE ». Mais point de parité dans cet étalage numismatico-agricole : une seule médaille « MÂLES – 3° CLASSE » !!! Cela n’incite pas les membres masculins du groupe à fanfaronner. Vers 11 H 30, nous voici au lieu-dit Sur le Veignoble et nous apercevons au loin les ruines de l’immeuble Clairjoie, qui sera le point le plus à l’est de notre boucle. Après quelques considérations sur la grandeur et la décadence de ce bâtiment, nous repartons en direction de la station. Peu après, un deuxième bonhomme de neige a besoin de soins urgents pour retrouver belle apparence. Quelques brindilles touffues dans les orbites, un papier de papillote en guise de moustache, un cache-nez orange autour du cou et un chapeau péruvien sur la tête, voilà notre homme digne d’être photograhié

JPEG - 206 ko

. Non loin, les restes d’un igloo permettent à la photographe du groupe de poser à son tour pour la postérité

JPEG - 73.5 ko

. La sortie devient vraiment ludique lorsque l’un de nous, plus enfant que les autres, s’écrie : « Jamais deux sans trois ! » Mais l’heure du déjeuner approche et le 3° bonhomme de neige sera pour l’après-midi. En passant devant le manège, nous regardons les chevaux tirer chacun 2 skieurs s’initiant plus ou moins hardiment à la pratique du skijoerring.

JPEG - 101.5 ko

A 12 H 15, c’est l’arrivée au Foyer de fond. Dans la salle hors-sac, nous retrouvons Edmond et Françoise avec sa petite-fille et son petit-fils, venus en famille profiter de la neige. Une table le long du mur du fond semble nous attendre.

JPEG - 73.9 ko

Nous nous mettons à l’aise et sortons des sacs, outre la nourriture, papillotes et chocolats. Mais la surprise du jour fut la thermos de Guy, contenant du vin chaud délicieusement parfumé à la cannelle, préparé par son épouse, Bozena. Guy fournit même un gobelet à Honoré (l’étourdi !) alors que Bernadette, en fine connaisseuse des Bémol, s’était munie d’un récipient à boire de bonne contenance. Avant 13 H 30, nous ressortons et constatons que le soleil est revenu avant que les cumulus se soient formés ! La science des nuages n’est pas sans surprise. Mais qui s’en plaindra ? Tout près du foyer de fond de beaux tas de neige sont propices à la réalisation du 3° bonhomme de neige. Honoré et Maurice remuent et empilent 4 blocs de neige de différentes tailles, qu’ils façonnent grossièrement pendant que Martine va chercher des rameaux d’un lilas qui donneront figure humaine et des membres à la statue de neige sur laquelle sont posées casquette noire et écharpe rose.

JPEG - 132.4 ko

Au vu du résultat, nous sommes très fiers de cette création éphémère !

Nous nous donnons une petite heure avant de regagner les voitures. On improvise donc un circuit du côté des nouvelles constructions Les Balcons d’Aix, puis traversée des téléskis, des pistes de ski et de nouveau le Village Nordique

JPEG - 77.4 ko

avant de revenir au parking. A 14 H 30, après une rencontre inattendue avec une jeune collègue de 34 ans, pour qui le Club des Retraités et même la notion de retraite relèvent (hélas !) de l’inaccessible, voire de l’Irréel, nous repartons pour Chambéry.

Texte de Maurice. Photos de Martine.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0