Club Santé Seniors MGEN 73

La source du Gelon (Hurtières) 16-01-2020

mardi 21 janvier 2020, par Alain DUROT

La source du Gelon

Date : 16-01-2020

Effectif : 15

Météo : frais, soleil.

Altitude départ : 885 m

Altitude maxi : 1370 m

Dénivelé brut : 485 m

Dénivelé cumulé : entre 715 et 750 m suivant les GPS

Distance parcourue : 11 ou 12 km

Délais TAC : 6 h 40

une petite photo insolite pour commencer…

le parcours...(document Jean-Luc B.)

le profil…(document André M.)

On a occupé tout le parking de la mairie de Montendry (880m) en ce jeudi 16 janvier. Il faut dire qu’avec 15 randonneurs, nous représentions le quart de la population de ce petit village à l’extrémité nord de la chaîne des Hurtières. D’un commun accord, nous avions laissé les raquettes au repos.

et c’est parti…

Après la traditionnelle hésitation/discussion pour prendre la bonne direction nous attaquions d’entrée une pente assez soutenue qui consistait à shunter les lacets de la route conduisant au fort de Montgilbert.

ça monte…(photo Christian D.)

vraiment…

Cette première montée prenait fin à proximité d’un chalet (1225m) dans le secteur du Solliet.

arrivée au chalet du Solliet…

Commençait alors une longue descente sur un large chemin parfois boueux et souvent verglacé.

on redescend encore longtemps ?...

Au bas de la descente (1095m), nous retrouvions un sentier qui remontait, étroit, beaucoup plus enneigé mais tout aussi verglacé. Allions nous regretté l’absence de raquettes ?

et on remonte…

Nous étions censés gravir jusqu’à la croix St Bernard (1280m) où nous rêvions de fêter notre G.O. préféré, mais…point de croix en bordure du chemin.

Pendant que la majorité cherchait un coin ensoleillé pour la première pause (il était déjà 11 heures) quelques mordus ne s’avouaient pas vaincus et partaient à la recherche de la croix.

Patience et un peu de temps et la croix, en piteux état, était découverte à l’écart du sentier actuel.

la croix St Bernard en piteux état…

pendant la première (et tardive) première pause…(photo Christian D.)

La pause terminée, nous avons rejoint le fort de Montgilbert ; Cet ouvrage défensif abrita plus de 700 hommes après sa construction à la fin du XIXème siècle. Le seul combat notoire qu’il eut à subir est, sans doute, l’assaut conduit par votre serviteur en 1974/75 dans le cadre d’un exercice du 13ème BCA !!

la cour intérieure du fort…(photo André M.)

et l’intérieur apparemment squatté de temps à autres…(photo Christian D.)

Après une courte visite, nous avons rejoint la tourbière (ancien lac) qui alimente la source du Gelon (1330m).

la tourbière enneigée…

et son panneau explicatif…

La moitié du groupe ayant aperçu, sur l’autre rive, un coin ensoleillé propice à la pause repas, traversait insouciant la tourbière. Le reste contournait prudemment cette zone humide.

Du coup, le pique-nique fut réalisé en deux groupe distincts. Tout le monde se regroupait pour l’instant papillotes.

une moitié de groupe à l’heure du déjeuner…

l’instant gourmand…

Au cours de la descente, fallait-il passer par le hameau ruiné du Sapey (1085m) ou bien le contourner ? Suivant certaine carte, il existait un sentier mais, suivant d’autre carte, ce dernier finissait en cul de sac.

dans la descente…

le Sapey en ruines…

On a pris le sentier…qui finissait en cul de sac.

Il en faut plus que ça pour nous égarer. Un petit schuss hors-piste et nous retrouvions le chemin initial.

même pas peur…(photo Christian D.)

Un dernier arrêt à la Croix des Champs pour une photo de groupe et, passé la cascade de Montendry, nous retrouvions nos voitures où nous attendait un nouveau kouglof maison confectionné par Anne-Marie et fort à propos accompagné d’un cidre proposé par Muriel et André.

le groupe du jour…(photo André M.)

la cascade de Montendry…

et la reine du kouglof…

Grand merci.

Et, comme toujours,

Honni Soit Qui Mal Y Pense !!

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0