Club Santé Seniors MGEN 73

Creux Lachat (Bauges) 09-01-2020

lundi 13 janvier 2020, par Alain DUROT

Creux Lachat

Date : 09-01-2020

Effectif : 12

Météo : frais, soleil.

Altitude départ : 1270 m

Altitude maxi : 1452 m

Dénivelé brut : 182 m

Dénivelé cumulé : 745 m environ

Distance parcourue : 15,8 km

Délais TAC : 7 h 20

le parcours...(document André M.)

le profil…(document André M.)

"Avec ou sans ?"

C’est l’éternelle question à la descente des voitures.

Danièle y avait répondu puisqu’elle ne les avait pas apportées.

André se contentait de petits crampons anti dérapage.

Le reste du groupe, hésitant, chargeait quand même les raquettes (vous aviez deviné) sur les sacs à dos.

Il est vrai que du point de départ (1270m) où nous avions une vue d’ensemble sur notre terrain de jeu de ce jeudi, le spectacle n’était pas folichon : au lieu de l’étendue blanche immaculée convoitée, nous découvrions une sorte de patchwork entremêlant blanc, vert, gris et marron, à savoir neige, sapin, herbe sèche et terre dénudée.

il n’a pas neigé depuis combien de temps ?...

On démarrait quand même et passés les chalets de la Clusaz (1198m), nous descendions encore jusqu’aux chalets Mermet (1140m) : toujours pas un poil de neige.

aux chalets Mermet, c’est sec…

Le vallon devenait plus étroit et, dans ce passage qui ne voit pas souvent le soleil, subsistait une petite couche de neige glacée, mais pas de quoi justifier l’emploi des raquettes.

enfin un peu de neige…

Christian en profitait pour prendre un peu de hauteur et se mettre dans la peau d’un chasseur local.

il a toujours rêvé d’avoir une situation élevée…(photo André M.)

On décidait alors de quitter les chemins balisés et de se diriger tout schuss, plein nord, pour rejoindre les chalets de Lamigue (1350m).

On franchissait le ruisseau des Otarets et, de l’autre côté, un pré sec et bien ensoleillé nous invitait à la première pause.

première pause…

En ces lieux pointait déjà la première gentiane de l’année !!

y a plus de saison…

Un peu plus loin, on découvrait une petite cabane isolée autant qu’insolite.

un bon abri "en cas de besoin"…(photo Christian D.)

aux chalets Lamigue…

Encore un petit effort et nous pouvions atteindre le premier point haut de la journée (1425m) à proximité des chalets Pernet.

- 

En comparant les dénivelés, brut et cumulé, vous aviez deviné que nous étions partis pour un parcours genre montagnes russes.

- 

Dès lors, nous plongions rapidement pour atteindre le col de la Cochette (1317m) sur un itinéraire un court instant bien verglacé. Prudents, certains ont chaussé un instant les raquettes.

pour les enlever aussi vite…

"et j’en fais quoi maintenant ?..."(photo Christian D.)

En remontant sur le point le plus haut de la journée (1452m), on s’arrêtait un instant pour profiter d’une table d’orientation (1375m) face à la chaîne de l’Epine.

petit belvédère…

face à l’Epine et la Charve…(photo André M.)

On choisissait un endroit ensoleillé face à un beau panorama afin de pique-niquer. Et ce, au grand dam de Christian qui, dans ce secteur, rêve toujours d’aller boire une bière au refuge.

l’instant repas…

avec un beau panorama…

Une fois restaurés, nous avons effectué une petite boucle pour retrouver à nouveau le col de la Cochette.

La remontée fut rapidement effectuée jusqu’aux chalets Pernet (1438m).

chalets Pernet…

De là, nous avons rejoint le chalet de la Plate (1300m).

Depuis quelque temps, Christian, qui voulait justifier d’avoir apporté ses raquettes, foulait majestueusement le gazon bauju raquettes aux pieds.

"je ne les ai pas prises pour les porter !"...

A la suite de quoi, nous avons retrouvé notre itinéraire du matin, refranchi le ruisseau des Otarets et attaqué la remontée jusqu’au parking.

Le soleil avait disparu derrière l’horizon lorsque nous sommes arrivés aux voitures.

Et, comme toujours,

Honni Soit Qui Mal Y Pense !!

Petit bonus :

deux refuges... où nous ne sommes pas allés ! Désolé Christian…(photos Christian D.)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0