Club Santé Seniors MGEN 73

Le Pointe du Frou (Chartreuse) 21-11-2019

mardi 26 novembre 2019, par Alain DUROT

Pointe du Frou

Date : 21-11-2019

Effectif : 15

Météo : frais, petit soleil par intermittence

Altitude départ : 537 m

Altitude maxi : 1160 m

Dénivelé brut : 623 m

Dénivelé cumulé : 1100 m environ

Distance parcourue : 19,5 km

Délais TAC : 8 h 30

le parcours…(document André M.))

le profil…(document André M.))

Objectif : la Pointe du Frou.

"frou frou, frou frou…"

Pas de jupon et autre frou frou en ce jeudi d’automne ; les dames (tout comme les messieurs) avaient revêtu pantalon et veste polaire. Il faisait frisquet au parking du tunnel des Echelles.

prêts à partir…

Françoise, montagnarde autant que philosophe, faisait remarquer qu’elle n’aimait pas ça : commencer une rando en descendant, ça voulait dire la terminer en montant. Ce qu’il est depuis longtemps inutile de démontrer.

On a profité de la descente pour faire un peu d’histoire en se laissant guider par les nombreux panneaux.

alors, voie romaine avant la voie sarde ?...

Le long du grand goulet, certaines se sont engouffrées dans les nombreuses grottes jalonnant le parcours.

ah. !, être la première femme qui a vu l’homme qui a vu l’homme qui a (peut-être) vu l’ours….

Passé le monument à la gloire d’Emmanuel II, on atteignait le pont St Martin qui n’a de romain que la forme et qui marque la frontière entre Savoie et Dauphiné.

le pont "romain"…

Alors seulement, commençaient les choses sérieuses. Et, la frontière une fois franchie, côté Isère, c’est du raide au point d’avoir carrément fabriqué des escaliers avec des rondins de bois.

ça permet de gagner en dénivelé…

Le parcours est bien vallonné, entrecoupé de "mauvais plats" permettant la récupération.

Le secteur est humide et fait penser parfois "à un bois de sorcières" (dixit)

le bois…(photo Christian D.

et la sorcière ?...

On plongeait sur le Châtelard pour traverser la route et remonter aussitôt et aussi raide pour trouver le premier rayon de soleil qui sera mis à profit pour la première pause.

un rayon de soleil bienvenu…

Le Pas du Frou sera franchi après avoir longé une imposante falaise par un petit sentier demandant quelque attention.

ambiance…

on est prévenu…(photo André M.)

mais plus impressionnant que réel…

On descendait une nouvelle fois pour rejoindre l’église de la Ruchère où nous avons lézardé quelques instants.

arrivée à l’église…

et petit bain de soleil…

On repart. Depuis un moment, la neige au sol a fait son apparition ; ça et là, la fine couche fondue se transforme parfois en boue.

bientôt le temps des raquettes…

Maintenant la couche devient plus épaisse.

Passées les granges de Lapilet, on s’enfonce dans une forêt sombre et au sommet (nous n’étions pas tout à fait au sommet) on ne dispose d’aucune vue remarquable.

tu vois quelque chose toi ?...

On ne s’attarde donc pas et tout le monde redescend jusqu’aux granges afin de disposer d’un endroit mieux adapté pour le pique-nique. Le soleil sera avec nous le temps du repas.

on reprend des forces…

Après chocolats et autres papillotes, on reprend le même itinéraire pour le retour et, comme l’avait prédit Françoise, tout ça se termine par une dernière remontée d’environ 120 m de dénivelé. Mais de toutes façons, quand on aime, on ne compte pas !!

Et, comme toujours,

Honni Soit Qui Mal Y Pense !!

Petit bonus :

"Habémus Papam", la cheminée de l’église de la Ruchère est fin prête pour le prochain conclave…

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0