Club Santé Seniors MGEN 73
Accueil du site > 05. Activités > Randonnées Pédestres "Groupe 1" > Récits groupe 1 - 2019 > Le lac de l’Etroit, croix Bozon, Mt des Croix (Tarentaise) 12-09-2019

Le lac de l’Etroit, croix Bozon, Mt des Croix (Tarentaise) 12-09-2019

lundi 16 septembre 2019, par Alain DUROT

Lac de l’Etroit, Croix de Bozon, Mont des Croix

Date : 12-09-2019

Effectif : 19

Météo : beau temps

Altitude départ : 1471 m

Altitude maxi : 2340 m / 2399 m

Dénivelé brut : 869 m / 928 m

Dénivelé cumulé : 1110 m / 1190 m environ

Distance parcourue : 11 / 12 km environ

Délais TAC : 7 h 15

le parcours…(document André M.)

le profil…(document André M.)

la carte postale du jour...(photo André M.)

le groupe à la Croix Bozon …(photo André M.)

"au fond coule le Ponturin…"

Du fond de ce vallon, nous avons, il y a quelques années, parcouru le versant nord. En ce jeudi, nous allions arpenter son vis-à-vis.

Nous étions 19 rassemblés sur le parking du Palais de la Mine (record de l’année ?). Il fait frisquet et humide au bord du Ponturin. On s’équipe et c’est parti.

On remonte tout d’abord l’allée arborée du site minier (occasion d’un brin d’histoire).

photo Christian D.

A la suite de quoi commençent les choses sérieuses : un sentier zigzagant en forêt, assez pentu. On prend tout de même le temps d’admirer une touffe de Brunelles à grandes fleurs bien isolée en ce milieu forestier.

ça commence à l’ombre...

jolie Brunelle à grandes fleurs...

Il faut bientôt déposer pull et autre polaire endossés au départ. Une fois tout le monde dans la tenue adéquate, André peut imposer une cadence régulière, bien appropriée, qui permettra au groupe d’atteindre le sommet quasiment groupé. On franchit une première fois le ruisseau de l’Arc et on sort bientôt de la forêt pour rejoindre l’ancien site d’alpage dit "des Grandes Baraques" (1992 m).

petit franchissement...

C’est en cet endroit que nous réalisons la première pause en admirant le Mt Blanc (on ne s’en lasse pas) et les premiers sommets environnants.

la pause aux Grandes Baraques...

Nous reprenons la progression et retraversons le ruisseau de l’Arc et quelques rus à sec (notez, pour votre culture, qu’un petit ruisseau dans la région s’appelle un CRASE). La pente, toujours soutenue est désormais plus régulière.

c’est un peu moins raide...

On marque encore une pause à la cote 2247 pour s’en prendre plein les yeux : Pierra Menta, Mt Blanc (bien sûr), Mt Pourri, Dôme de la Sache, sommet de Bellecôte…et aperçu de la station des Arcs.

Pierra Menta...(photo Christian)

Mt Pourri...(photo Christian D.)

Mais il faut bien continuer.

lac de l’Etroit en vue ; au fond à droite, la croupe de la croix Bozon ; au centre, le Mt des Croix...

On plonge alors pour rejoindre le lac de l’Etroit (2166).

au lac...(photo André M.)

Mini pause, on jette un œil à quelques discrètes gentianes champêtres, on respire un grand coup et on attaque le dernier raidillon qui nous amène au pied de la Croix Bozon (2340m).

gentianes champêtres...

arrivée à la croix Bozon...

Quelques courageux, posant les sacs à dos, ingurgitent encore une cinquantaine de mètres de dénivelé pour atteindre le Mt des Croix (2399m).

De là, une nouvelle vue sur le lac de l’Etroit, laisse place à tous les fantasmes ; certains le voient en forme d’ailes d’ange, d’autres en forme de poumons, d’autres encore, plus poétiques, en ailes de papillon, sans parler de ceux qui, terre à terre, n’y ont vu …qu’une belle paire de fesses.

ailes d’ange ou de papillon...

ou paire de fesses...

Tout le monde se retrouvait à la croix pour l’heure de repas. Instant idyllique : la bouche pleine, le soleil dans le dos, devant un panorama fabuleux !

l’heure du repas...

face à un fabuleux décor...

Mais, comme on n’est pas d’ici, on redescend.

on redescend...(photo André M.)

Jusqu’au lac de l’Etroit. Là deux groupes sont formés ; L’un avec André terminera le parcours en boucle par un itinéraire plus court mais plus pentu (les orteils et les articulations sont prévenus) ; l’autre, avec Muriel poursuivra sur l’itinéraire de montée avec en prime la remontée du lac (80 m).

Tout le monde se retrouvait au Palais de la Mine pour savourer gloutonnement gâteaux de Savoie et boissons fraîches procurées par Maryvonne et Eliane.

merci Mesdames...et Messieurs...

Pendant ce temps un gypaète barbu tournoyait inlassablement à la recherche de quelque maigre pitance.

Le monde est vraiment mal fait…

Mais la randonnée était splendide.

Et, comme toujours,

Honni Soit Qui Mal Y Pense !!

Le petit bonus

un petit pas pour l’humanité, un grand pas pour Maryvonne...(photo André M.)

à l’ombre des épilobes en fleurs...(photo Christian D.)

j’ai dit gloutonnement ?...

j’aurais tout aussi bien pu dire goulûment...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0