Club Santé Seniors MGEN 73
Accueil du site > 05. Activités > Randonnées Pédestres "Groupe 1" > Récits groupe 1 - 2019 > 11/04/2019. Une sortie qui nous change du train-train hebdomadaire.

11/04/2019. Une sortie qui nous change du train-train hebdomadaire.

dimanche 14 avril 2019, par Christian DORDOLO

Météo : Temps couvert, chaud puis frais, puis chaud.

Tac : 6 h 01 min.

Dénivelé brut : 805m.

Dénivelé cumulé : 950 m environ.

Distance parcourue :15 km environ.

(Document André B.)

La photo du jour :

Les jolies colonies de vacance........

Aujourd’hui, il y a un risque d’averses locales sur les sommets. Yves choisit donc judicieusement l’option basse.

Nous sommes 9 au rendez vous avec une répartition d’effectif plus nor-mâle :

6 garçons :Yves, André B. André M., Michel, Christian, Daniel L.

3 filles :Maryvonne, Nicole, Muriel.

Nous partons pour la première fois de l’année sans raquettes. Il est 8 h30,nous sommes face à notre projet : le sentier du Pal de Fer..

Face à la crémaillère (photo André M.)

On est prévenu, on risque d’en prendre plein la tête !.....

En effet !....

Non Yves, ce ne sont pas des fleurs !

Nous arrivons rapidement au château de Montfort, qui lui, est très fleuri.

C’est une belle ruine du 13 ième siècle, pas complètement ruinée, qui est entretenue par l’association "les Raisonneurs de Pierre" crée en 1999, qui s’occupe de valoriser ce site. La commune de Crolles ayant contacté un bail avec le propriétaire, a la responsabilité des lieux.

Encore une forteresse construite pour se protéger de ces fichus Savoyards !

Nous nous attardons un peu autour de cette motte castrale puis reprenons notre chemin qui a la particularité de monter sans la moindre faiblesse dans un décor grandiose.

Nous avons droit, comme souvent, à un peu de gymnastique pour passer les arbres couchés au travers du chemin, pour franchir le torrent par des ponts aux bords très relevés et nous courber sous le petit tunnel ouvert sous la voie.

Enfin après une douce marche dans les bois fleuris, il faut monter l’escalier aux marches de géant qui longe la voie ferrée.

On est dans la zone via ferrata, face à l’ impressionnante chute d’eau de la cascade de l’Oule. . André est prêt à franchir le pont de singe.

(Photo André M.)

Yves s’étonne que les fleurs soient "si en avance".

Sceaux de Salomon, ......Et cetera (Photo André M./Christian.)

Maryvonne n’en revient pas "il y a du houx en boules !"

(Origine de l’expression "tourner la boule".)

En deux petites heures on arrive à l’église Saint Hilaire, qui est ouverte.

Une étrange lumière enveloppe la croix. L’acoustique semble excellente.

Nous restons un moment puis rejoignons la gare où l’on s’attarde un peu pour voir arriver le funiculaire.

Funiculi funicula.................une prochaine chanson,pour le groupe ?Danièle ?

Pour nous, ce n’est pas fini, on va au Bec Margain en suivant le haut de l’impressionnante falaise, en passant par les pistes d’envol des deltas et autres parapentes.

Cela donnerait -il des idées aux jeunes marcheurs de la colonie santé sénior ?

En témoignent les photos !

(Le groupe s’envole....Photo André)

On poursuit notre Chemin.....

Arbre à piquets.

Waouh !

çà me soulève le coeur !

En haut il y a un étrange engin dont le rôle serait en autre de contrôler l’humidité de l’atmosphère et l’importance des vents.

Au sommet une table d’orientation nous permet de voir le Mont-Blanc et la magnifique chaîne de Belledonne.....en image, seulement !

Il y a du vent maintenant. Alors que l’on a eu très chaud à la montée, on a maintenant presque froid.

Or c’est l’heure du repas. On va se réfugier dans la forêt.

Tous alignés sur un tronc d’arbre, nous avons l’impression de former une grosse brochette de saucisses au piment.

Belle brochette.(Photo Daniel.)

Café, chocolats et remontants ? Peu de temps après nous sommes en pleine forme." Merchi, André pour ta chemoule au cognac."

Le retour nous promet donc une belle descente..............

Nous revenons tranquillement à la gare d’arrivée, après avoir fait le point sur les mariages, divorces et autres occupations de nos stars préférées (Yves à l’air très au point sur la question).

Arrivés au restaurant de la gare, survient un grand débat :

La majorité décide d’un R.I.C.*

Il y a aussi la version : prendre le train mais attendre au bar avec une glace et une bière,... et le choix des puristes qui veulent redescendre par le chemin.

Entre les tenants de la ligne du chemin à faire et ceux de la ligne du chemin de fer, il n’y aura aucun compromis

Finalement la minorité restera dans le projet initial :nous serons trois à descendre en marchant, pendant que la majeure partie de la colonie ( donc le groupe des 6 galopins (et pines) profitera de l’attraction du lieu après avoir fait quelques pas sur le plateau.

Aucune difficulté à la descente, mais Yves en profite pour ramasser de l’ail des ours pour son prochain projet culinaire.

Encore moins de difficulté pour les autres....

On vient de photographier un trou noir (Photo Daniel)

A la croisée des chemins...(Photo André M./Daniel)

Encore la cascade !

J’arrive en bas juste avant le train ce qui me permet de prendre en photo les joyeux randonneurs tous frais reposés de cette peu ordinaire descente.

*R.I.C :Retour en Ignorant le Chemin.

Yves s’est trompé,il se croit sur un terrain de golf !(Photo Daniel.)

Et honni soit qui mal y pense...............

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0