Club Santé Seniors MGEN 73
Accueil du site > 05. Activités > Randonnées Pédestres "Groupe 1" > Récits groupe 1 - 2019 > Randonnée du silence à travers les cols de la Ruchère, le 07-03-2019.

Randonnée du silence à travers les cols de la Ruchère, le 07-03-2019.

samedi 9 mars 2019, par Christian DORDOLO

Météo :

Couvert, parfois humide, soleil dans l’après-midi.

Altitude départ :1160 m.

Altitude maxi : 1489m .

Dénivelé brut : 329m .

Dénivelé cumulé :620 m.

Distance parcourue : 13 km.

Délais TAC : 6h.

Effectif :3 (Maryvonne, Christian, Anne-Marie).

Il n’y a pas foule sur le parking de Chamnord, ce matin. Pourtant les vacances des petits enfants sont finies.....

Un deux.. trois, ..........Soleil !

On n’a pas trop de mal à se compter......

Nous partons pour la Chartreuse. Yves ne nous en voudra pas, mais on modifie légèrement son projet en partant de plus haut et plus au nord, la neige ayant été bien attaquée sur les faces sud.

Et puis.........terminer la journée à boire un chocolat chaud au centre nordique de la Ruchère, çà fait rêver !

Bon ,on était venu il y a deux ans, mais Anne-Marie ne connait pas.

Notre itinéraire.

Une partie de notre cheminement vu la semaine dernière,du Charmant Som.

Lorsque nous arrivons, nous sommes seuls sur le parking de la Ruchère.

Quel groupe !

A 8h30 nous sommes prêts à partir.

Je pars raquettes aux pieds, acceptant d’affronter quelques passages sans neige,sous les quolibets de mes deux accompagnatrices .

Cependant la composante féminine du groupe chausse peu après.

Une fine couche de neige de quelques centimètres a recouvert la neige ancienne, cette nuit, ce qui rend notre marche agréable.

Les rochers ont quelque chose de vivant, mais sinon le silence est pesant.

Pas un bruit, pas un son, nous sommes toujours seuls au monde.

Nous arrivons ainsi tranquillement au Tracol, face au petit Som.

Pas un animal, pas un oiseau, pas un souffle de vent.........

Photo Anne-Marie.

Bientôt nous arrivons au col de la Ruchère. La cassure de neige fait penser à une rimaye de glacier.

Normalement, c’est pause banane, mais il faut se protéger du vent qui souffle sur la face sud, c’est ce que nous faisons.

Il n’y a pas comme en 2017 les igloo-chapelles....dommage !

Puis nous faisons une descente de folie, ("dans la prairie éponyme" comme dirait Alain ?).

Ici la neige est moins bonne et le chemin invisible.

Descente dans la prairie de la folie.

Nous repassons un petit collet avant de redescendre vers le Habert du Billon.

Arrivée au habert.

Celui-ci est le plus grand du massif. Bâti par les Chartreux pour l’exploitation des alpages, cet important habert se compose d’une impressionnante grange-étable pour les bêtes et d’une maison d’habitation. ( le mot "habert" pour habitation - bergerie terrassée, est très utilisé en Chartreuse et en Belledonne).

Nous nous attardons en ce lieu paisible et charmant (on a le Charmant Som en face) pour faire quelques photos !

Photo Anne-Marie.

Photo Maryvonne.

Jamais vu des barreaux comme çà (Photo Anne-Marie)

Maryvonne adore cette terrasse. Nous reprenons notre chemin.

Les raquettes,c’est fait pour la neige !Cherchez l’erreur !

la montée du col d’Arpison est rude, surtout en hiver !

Les lacets très pentus sous le col.

le sommet est atteint à 12h15, le repas sera pris peu après en contrebas.

Les panneaux ne sont pas fiables.L’altitude a été corrigée :1489m.

Neige vierge.

Repas.

Ensuite nous descendons paisiblement en proximité ou au bord des pistes de fond qui sont dans un triste état : neige gorgée d’eau, branchages de sapin......

Comment cela peut-il glisser sur de telles pistes ?

Un miracle pourtant : Alors que nous n’avions vu âme qui vive depuis notre arrivée à la Ruchère, tout à coup, c’est bien un fondeur que nous voyons surgir du bois .Sa technique et sa force impressionnent Maryvonne. Il passe près de nous sans mot dire....On le reverra avant notre retour au centre nordique.

Un fondeur surgit du bois.

Les chemins sont bien balisés. Il y a même des sens interdits et des recommandations d’usage.

La fin de notre marche au soleil est délicieuse.

Petit Som.

14h30 nous sommes au centre nordique.........Nous en ressortirons à 15h 30.

Centre Nordique.

Tiens,on n’est plus seuls !

Entre temps donc, nous savourons notre récompense au soleil dans des fauteuils ultra confortables en dégustant chocolats chauds ou thé vert au gingembre !

Un moment de détente bien apprécié.

bonus : Souvent dans cette grande forêt de solitude,A.M. et M ont cherché des petits coins !

En 2017, M en avait trouvé un.

Arvi.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0