Club Santé Seniors MGEN 73

Randonnée du 13.12.18 (G1) en Bauges, quelque part dans la neige.

dimanche 16 décembre 2018, par Christian DORDOLO

Il y a 8 randonneurs au départ :

Daniel, André, Muriel, Maryvonne, Nicole, Christian, Yves, Anne-marie ..

Départ : 8h40 .

Retour : 14h20 m.

Durée TAC : 5h40m.

Distance parcourue :10,5 km environ.

Altitudes :

La plus basse : au départ : 1318m.

La plus haute : au sommet : 1845m.

Dénivelé brut : 527m .

Dénivelé cumulé : 600 m environ.

"On risque de randonner en pays Bauju,

emportez vos raquettes", dit la brève de mercredi soir.

Mais, sûr du temps qu’il fera,

on n’a pas tous lu la "dernière minute",

et au moment de se retrouver, on n’a pas tous en tête le même but.

Il manque donc deux paires de raquettes, au départ.

L’erreur est cependant vite réparée.

En pays Bauju on va donc aller,

là-bas... et nulle part ailleurs.

Laissant les rives du lac de Bens enneigées,

nous voilà partis pour quelque part,

au milieu de nulle part.

Un petit goût d’ailleurs !

...Dans un joli décor hivernal.

Nous mettons raquettes au pieds dès la sortie des voitures.

Quelques réglages s’imposent.......

Le groupe 1 s’est-il perdu ?

C’est par là ! (photo André)

Sûrement pas ! Il est dans un des coins les plus connus où il a l’habitude d’aller quand la neige est tombée.

En fait c’est ici que l’on vient par temps difficile : Froid glacial, brouillard, temps pluvieux, vent.....

Aujourd’hui, c’est plutôt agréable, et, en plus, certains d’entre nous n’étaient jamais venus......Incroyable !

Donc, premières foulées dans la profonde (33cm) pour rejoindre ’la place au Dadais*".

Il fait -5 degrés mais l’air est calme.

Ambiance (photo André).

Le sentier grimpe dans les bois et il faut reconnaitre que c’est très joli....et nouveau, pour cette année.

les arbres sont chargés de neige et on croirait Noël venu. ce qui nous permet de rêver dans le silence de nos pas.

C’est tout droit.

Enfin,presque. (photo André)

A la sortie du bois, sur le plateau immaculé, on peut contempler les massifs alentours écrasés par un ciel pesant rayé de traits de lumière.

La grande plaine....(photo André).

(photo André)

Nous nous arrêtons un moment pour tirer la banane du sac. Un moment...,un instant en fait, une brève partie de temps, ...car la bise commence à nous taquiner.

"Oh vent suspend ton souffle,

Et vous heureux marcheurs,

Reprenez vos moufles.

Profitez, savourez ces rapides délices,

Que vous offrent ce très beau jour."

Quand André se rapproche de l’abime, il voit sur la nappe blanche, des taches noires bouger.

Regardez, des chamois.... ! ,c’est bien ce que confirme le zoom de la boite à images.

Au dessus de nous le ciel est devenu franchement bleu et le soleil nous réchauffe.

De bosses en bosses, on se rapproche du lieu de notre repas en passant sur un des deux points culminants de notre montagne (1845m).

On passe ensuite au pied de l’autre (quelques centimètres doivent bien les départager).

Prendre garde aux trous !

Nous cherchons une petite cuvette abritée du vent et chauffée par le soleil. Mais avant de nous asseoir on passe bien 10 minutes à chercher.

Ces moments de recherche sont délicieux.

Photo de groupe (André).

En fait on veut des places assises et il faudrait déplacer les rochers !

Nous finissons par nous arrêter juste au premier endroit envisagé et nous pouvons enfin nous restaurer.

Le repas se déroule paisiblement. nous sommes salués par les randonneurs à ski qui passent.

A la fin du repas "papy yote",alias Yves, nous en offre et des très bonnes....comme chaque année à l’approche de Noël.

Subitement le ciel se recouvre nous suggérant qu’il est temps de partir. Daniel est d’accord car il n’a pas envie de geler. C’est presque fait !

La suite, c’est une petite descente sympathique dans la poudreuse ponctuée par quelques prises de vues artistiques pour gala-piats.

Brêche de Parozan par André.

Et nous voila de nouveau en forêt.

Quelques passages délicats, quelques gros trous qui nous tannent et un chenal de branches féerique nous permettent de retrouver la piste fraichement damée.

(Photo André).

(photo André).

Il est relativement tôt quand nous regagnons nos voitures.

Nous avons encore un "anniverfête", donc une orgie de gâteaux.

Maryvonne prend un an de plus et Nicole se fête a la saint Nicolas, donc cannelés et gâteau aux noix pour finir la journée si tant est qu’une journée se finit à 14h30.

Joyeux anniversaire et joyeuse fête(photo André).

On aurait bien fait la bise à ces dames si elle n’avait pas déjà trop soufflé !

Certains se mettent au vert, nous on s’est mis au blanc et on s’est bien régalés. En repartant,on a croisé le père Noel.On a du s’égarer,ou alors on a rêvé.

Papa Noel est ici (photo André)

*en patois de Sabaudia un" grand Dadais" est un "grand Baban", mais Baban est aussi un nom propre.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0