Club Santé Seniors MGEN 73
Accueil du site > 05. Activités > Randonnées Pédestres "Groupe 1" > Récits groupe 1 - 2018 > Le Revard par le col du Pertuiset (Bauges) 22-11-2018

Le Revard par le col du Pertuiset (Bauges) 22-11-2018

mardi 27 novembre 2018, par Alain DUROT

le Revard par le col du Pertuiset

Date : 22-11-2018

Effectif : 9

Météo : pâle soleil souvent voilé

Altitude départ : 680 m

Altitude maxi : 1538 m

Dénivelé brut : 858 m

Dénivelé cumulé : 1095 m environ

Distance parcourue : 17,5 km environ

Délais TAC : 7 h 35

l’itinéraire du jour

et le profil de l’étape

Pour se rendre au Revard, en ce jeudi matin, nous avions rendez-vous à la gare du téléphérique.

Sauf que…le téléphérique n’est plus en service depuis 1969.

la gare aujourd’hui…

On s’en doutait un peu ; aussi avions nous prévu bonnes chaussures, bâtons et sac à dos.

Après avoir pris ce qui devait être un raccourci, nous faisions demi- tour pour emprunter plus sagement le large chemin balisé.

un large chemin feuillu...

Quelques instants plus tard, nous faisions halte à la chapelle St Victor, légionnaire romain martyrisé en 303 ou 304 pour avoir refusé d’abjurer la foi chrétienne, comme nous l’a si bien expliqué Maryvonne (avec l’aide de Google). Mais pourquoi avoir installé cette chapelle en ces lieux ? Mystère.

la chapelle St Victor…

et la statue du légionnaire…

Nous reprenions notre progression, quelques dames en profitant pour faire provision de houx en prévision des fêtes de fin d’année.

vivement Noël…(photo Christian D.)

Après la pause, la pente se redressait soudain afin de se frayer un passage dans la barre rocheuse.

la pause, au pied de la barre rocheuse…

qu’on finira bien par franchir…

A vrai dire j’ai pris conscience de ce changement de pente à cause du silence soudain, brutal, alors que jusque là les conversations allaient bon train. Anne-Marie racontait son séjour au Népal. Et puis soudain plus rien ! Alors qu’à l’écoute, je m’imaginais suspendu en pleine face nord d’un mythique sommet himalayen, je me retrouvais subitement, misérable, à arpenter le col du Pertuiset ! Rassurez-vous, passé ledit col et le souffle revenu, la conversation a repris et j’ai pu terminer mon voyage imaginaire. Et pour confirmer que j’étais bien en train de rêver, un gentil nain nous a fait un large sourire au passage du Pertuiset recouvert d’une fine pellicule de neige.

un peu de neige…

et un personnage insolite…

Ce fut ensuite une formalité pour rejoindre la station du Revard. Profitant d’une petite plate-forme au sec, nous avons pique-niqué.

Pour atteindre le vrai sommet de la station, il y avait bien un tapis roulant, mais il n’est pas encore en service.

on s’installe pour manger…

et on repart…

C’est donc à pieds que nous avons rejoint le belvédère, pour admirer une énorme mer de nuage recouvrant notamment le lac du Bourget.

le belvédère…

et la photo de groupe…(photo André M.)

sous la mer se trouve ici un lac...

Après la photo de groupe, on nous proposait la crémaillère pour redescendre.

Sauf que…la crémaillère, elle aussi, n’est plus en service et ce depuis 1937.

Va vraiment falloir mettre à jour le logiciel de notre G.O. !!

Comme on avait toujours chaussures aux pieds, bâtons à la main et sac au dos, nous avons attaqué la longue descente (environ 9 km) sur un revêtement caillouteux s’apparentant à un roulement à billes et demandant toute notre attention.

le premier tunnel…

le deuxième…

et le viaduc sont toujours là…

Tout en prenant une nouvelle fois connaissance de l’histoire de ce site grâce aux nombreux panneaux explicatifs, nous avons retrouvé nos voitures après un dernier tronçon de route goudronnée.

Et là, nous attendait un excellent goûter offert par Anne-Marie pour son anniversaire et… son retour du Népal.

Bon anniversaire !...(photo André M.)

et bon appétit…

et encore…

- 

Et, comme toujours,

Honni Soit Qui Mal Y Pense !!

Le bonus :

il était en haut ( !), il était en bas ( ?)…

Je me demande si je ne l’ai pas rêvée cette randonnée…

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0