Club Santé Seniors MGEN 73
Accueil du site > 05. Activités > Randonnées Pédestres "Groupe 1" > Récits groupe 1 - 2018 > Promenade aux sources du Gelon, le 05-09-2018.

Promenade aux sources du Gelon, le 05-09-2018.

samedi 8 septembre 2018, par Christian DORDOLO

Effectif : 3 (Anne-Marie, Maryvonne, Christian), après la défection d’Yves, Jean-Luc et Andrée.

Météo : soleil puis couvert.

Altitude départ : 1115m.

Altitude maxi :1390 m.

Dénivelé brut :275 m.

Dénivelé cumulé : 405 m.

Distance parcourue : 9,8 km.

Délais TAC :4h30.

Notre petit tour.

C’est une journée à la pluie promise....

La sortie doit donc être remise ?

En fait, on va plutôt changer de destination,

Afin d’ éviter tout risque d’inondation.

Il faut donc ne pas aller trop loin,

Et pas trop haut !...

Et dans la bonne direction...........

Quand nous partons nous ne savons pas du tout où nous allons.

Plusieurs hypothèses sont émises et, de suite éliminées,

En regardant les montagnes ennuagées.

Comme il y a du ciel bleu sur le Grand Charnier,

Nous sortons de l’autoroute à Coise-saint-Jean- pied- Gauthier,

Direction le col de Champ Laurent, bien connu des cyclistes.

Nous n’avons ni carte, ni GPS.

Les conditions idéales pour rester classique dans notre choix !

Nous partons du col vers 8h.

Le soleil est bien là !

Après la petite prairie de la fontaine des Abérus,

C’est une balade exclusivement en sous-bois.

Et qu’est ce qu’il y a en automne sous les arbres ?

Des champignons, bien sûr !

Maryvonne se montre une redoutable chasseuse de bolets,

Expérience acquise lorsqu’elle habitait dans le sud- ouest.

Arrête de toujours bouger quand je prend des photos !

On laisse évidemment les bolets situés sur Champ Laurent pourrir ou être dévorés par les bêtes,

Pour ne prendre que ceux situés sur Montendry.

J’aurais espéré trouver de délicieux pieds bleus, champignons à chair savoureuse.

Mais non je n’en vois point...

Enfin, blague à part......en voilà deux,

Différents de ceux que je connaissais.

Qui est à qui ?

Certains dirons, c’est le pied !

Inutile de dire que notre marche est des plus tranquille,

Occupée par un intense bavardage.

On passe les Plachaux,

Pour entamer la boucle des marais.

Les Plachaux.

Chemin remarquablement entretenu.

...et décoré.

Pause banane au bord des roseaux...

Pause....et photo du groupe.

La pause terminée, on reçoit un petit grain (dixit Maryvonne),

Qui nous oblige à mettre les kways.

Arrête de toujours bouger quand je prend des photos !

Cela ne dure pas..........

On passe sans s’ arrêter au fort de Montgilbert (1883,défense militaire abandonnée vers les Cucherons et la Maurienne) que l’on connait bien et qui est interdit de visite.

On aurait pu aller plus loin mais par précaution, nous terminons notre boucle en revenant vers la voiture par le même chemin qu’à l’aller.

On prend le dessert avant le repas.

La voiture est garée sous une ligne haute tension qui crépite désagréablement.

Le plus drôle c’est que sous la ligne c’est écrit "no cell" :

Interdit de téléphoner !

Les gens ici sont sensibles aux ondes émises par les téléphones, même de loin, mais supportent très bien celles d’une ligne HT qui passe au dessus de leur tête.

Anne-Marie est très contente de ses nouvelles chaussures qui vont aller se promener au Népal.

C’est midi, on a gentiment marché mais :

On n’a pas encore mangé !

Le col du Grand Cucheron est à moins de10 minutes d’ici en voiture et il y a une jolie table !

On y va donc.

C’ eût été super si nous n’avions pas été pris d’affection par des guêpes qui occupaient les lieux ....

A table !

le ciel devient gris de nuages, et par endroit, ceux-ci coulent sur la montagne,la drapant d’un voile de gouttelettes.

Il est temps de partir.

Maintenant il peut pleuvoir, ce n’est plus un problème, et les jardins seront contents !

Et honni soit qui mal y pense.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0