Club Santé Seniors MGEN 73

2018 / 08 / 09 - Marchons sous la pluie !

Balade de substitution à la Féclaz

vendredi 10 août 2018, par Maurice DUPONT

Ce matin, 7 partants pour le lac de la Grande Sitre : Françoise, Geneviève, Magdeleine, Martine, Maxime, Prudy, Maurice. Cet effectif réduit se pose des questions sur ce que prévoit la météo pour la journée. Selon les sites consultés, pluie dès la fin de matinée ou dans l’après-midi et pour tous, orages en fin d’après-midi. Partir dans le massif de Belledonne pour se faire mouiller, cela modifie la donne... Ainsi changement de programme : nous nous contenterons d’un petit tour entre la Féclaz et le Revard avec retour si la pluie nous surprend.

Après avoir attendu l’arrivée de Magdeleine qui initialement attendait le passage des voitures à Pontcharra, nous partons pour la Féclaz et à 8h30 nous entamons la randonnée au lieu-dit le Sapey, sous un ciel qui commence à se charger de nuages.

Les balises "raquettes"guident nos pas mais les lieux parcourus d’habitude sous la neige nous semblent presque inconnus ; autre saison, autre décor... Nous découvrons d’impressionnants tas de troncs d’épicéas empilés aux abords de l’espace dédié aux motoneiges.

Plus loin c’est un champ d’épilobes

et au Marais du Pertuiset, pour donner une idée de la taille d’un séneçon doria aux belles fleurs jaunes, Geneviève pose à côté de cette plante et annonce 1m55.

Bientôt quelques gouttes de pluie puis une petite averse incitent l’un(e) ou l’autre à enfiler quelque vêtement imperméable. Nous continuons néanmoins à marcher et de magnifiques chardons, plus précisément des cirses laiteux sont immortalisés par l’objectif de Martine.

Comme toutes les curiosités naturelles qui ont du piquant, telle cette sculpture champêtre au bord du chemin.

A l’arrivée au Rebollion, la pluie devenant plus soutenue nous amène à prendre une décision : Les Fermes et a fortiori le Revard étant encore loin, nous ferons demi-tour après un petit détour au belvédère tout proche où nous pouvons voir dans sa totalité le lac du Bourget et faire une mini-pause banane.

Après quoi c’est sous une pluie continue que nous repartons en direction de La Féclaz et suite à une inattention due au fait d’être trempés nous débouchons sur la route goudronnée où les voitures nous doublant font gicler des gerbes d’eau sur les jambes. Bref après le lieu où se pratique l’accrobranche, le garage où les dameuses attendent la prochaine saison hivernale, nous arrivons vers 11 heures auprès de nos voitures garées près du Sapey. "7 km 680" annonce Geneviève consultant son podomètre. Certes une randonnée brève, 2 heures et demie de marche, mais sous la pluie... De retour dans la vallée, nous faisons la pause-déjeuner à l’abri dans la cuisine du club.

Ambiance joyeuse et conviviale avant de regagner nos pénates.

Photos : Martine Texte : Maurice

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0