Club des retraités de la MGEN en Savoie

Le Salève (Hte Savoie)

lundi 23 avril 2018, par Alain DUROT

Le Salève (Hte Savoie)

Date : 19-04-2018

Effectif : 15

Météo : ensoleillé

Altitude départ : 670 m

Altitude maxi : 1310 m

Dénivelé brut : 670 m

Dénivelé cumulé : + ou - 800 m

Distance parcourue : 13 km environ

Délais TAC : 8 h 00

La carte postale du jour :

depuis le trou de la Tine…

Ce parcours était nouveau ;

Mais d’autres, et non des moindres, ont parcouru ce secteur bien avant nous, comme nous l’a rappelé Murielle, historienne et férue de poésie, qui nous a cité Lamartine :

« Te souviens-tu du jour où gravissant la cime

Du Salève aux flancs azurés

Dans un étroit sentier qui pend sur un abîme

Nous posions en tremblant nos pas mal assurés ? »

- 

Quelle concision, quel résumé !

Que puis-je rajouter ?

- 

Après ces quelques vers sublimes,

Je n’aurai pas l’arrogance,

Que dis-je, l’outrecuidance,

D’aligner mes sempiternelles rimes.

Toutefois, vous qui n’avez pu effectuer

Cette sortie admirable, aérienne, insolite,

En un mot, magnifique

Ci-après je vous invite

A un compte-rendu photographique.

tout d’abord, le profil du parcours…(document André M.)

et l’itinéraire…(document André M.)

Petite précision : le tracé est un peu brouillon sur le sommet suite à un retour (infertile) pour rechercher un tél portable finalement retrouvé… sur le pas de la porte de l’habitation de son propriétaire. (un ange passe…)

au départ, on attend le dernier véhicule…

si bien que le soleil est déjà haut lorsqu’on démarre…

ça monte d’entrée…

et ça se redresse tout de suite…

sur un sentier parfois en escaliers…

souvent étroit…

toujours bien aménagé…

le câble, ça assure et ça rassure…

petite pause banane bienvenue…

sur un joli belvédère…

à nouveau câble et escaliers…(photo Christian D.)

première curiosité, l’entrée d’une grotte/fissure : la grotte d’Orjobet…

impressionnant !...

deuxième curiosité : le trou de la Tine…

le groupe dans le trou…(doc Christian D.,photo de Muriel)

parait qu’on peut sortir par le haut…(photo André M.)

peut-être…

à nouveau sur l’étroit sentier…(photo Christian D.)

c’est profond ?...

re-impressionnant !...

très étroit…

de plus en plus aérien…

on retrouve calme et équilibre…

pour atteindre le sommmet…

c’est l’heure du repas…

encore un petit belvédère pour admirer Genève…

et son jet d’eau…(photo André M. )

on attaque la descente…(photo André M.)

et pour descendre…

ça descend !...

avec quelques arrêts regroupement/récupération…

A l’arrivée, André, un petit nouveau arrosait sa future adhésion au club, tandis qu’André, dit le Grand, et votre serviteur fêtaient leur anniversaire. Merci… aux épouses !!

le goûter (des handicapés ?)…

- 

Et, comme toujours,

Honni Soit Qui Mal Y Pense !!

Le bonus :

parait qu’il y avait un itinéraire encore plus direct…(photo Christian D.)

il était prêt à y aller…(photo Christian D.)

le massif des Varappes qui a donné son nom à une pratique de l’escalade…

Le coin des fleurs :

Primevère élevée…

Drave faux aizoon…

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0