Club des retraités de la MGEN en Savoie

La Doria et ses embruns le 5 avril

vendredi 13 avril 2018, par Nicole SIBERT

Les 6 personnes au départ embarquent jusqu’à ... Monterminod. Ce n’est pas loin. Les arbres fruitiers y sont mieux fleuris qu’en bas.

Un chemin s’élève au dessus du Moulin de Plamaz et rejoint le talweg de la Doria plus en amont. L’ail des ours embaume ... ou prend à la gorge, c’est selon. La passerelle nous fait passer rive gauche, la montée vers la "cascade de la Doria" est pourvue de marches rocheuses et d’une main courante. Le point de vue, étroit, vaut le coup d’oeil. Montée tranquille vers l’arboretum de Saint Jean d’Arvey et nous voilà au soleil pour la pause de 10h. Nous laissons trace de notre passage dans le livre d’or des écoliers, déposé dans un casier à côté d’un banc. Au dessus du château de Chaffardon, le sentier prend plein nord. Plus on monte, plus la Doria est impétueuse. Jusqu’à la cascade principale et le trou de la résurgence Gertrud nous avait réservé la salle à manger et le chocolat à la pistache. Retour par le chemin bien connu de Lovettaz, l’éboulement est toujours aussi impressionnant La chaîne de Belledonne est bien là-bas, un peu voilée malgré le soleil Retour à Monterminod sans manquer le chemin qui s’écarte du chemin principal. La boucle est bouclée. Pas de GPS mais un bricolage avec la carte IGN. Dénivelé : sans doute 520m on y va mollo pour les premières sorties.

Nicole

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0