Club des retraités de la MGEN en Savoie

La montagne de Cessens (Bauges) 30-11-2017

dimanche 3 décembre 2017, par Alain DUROT

La montagne de Cessens

Date : 30-11-2017

Effectif : 7+1

Météo : couvert, quelques flocons

Altitude départ : 250m

Altitude maxi : 906m

Dénivelé brut : 656 m

Dénivelé cumulé : 850m environ

Délais TAC : 6 h 00

le parcours du jour…

Cette fois l’hiver est arrivé

Et avec la neige on a flirté.

- 

Après quelques hésitations

Pour trouver un emplacement

Pour nos deux voitures,

Nous nous élancions

Tout tranquillement

Pour l’aventure.

- 

Pour l’aventure…

Car le GPS ne reconnait ici aucun sentier.

On progresse donc à l’ancienne

En s’accrochant à la carte IGN

Qui fait donc office de GPS papier.

- 

Au départ, le sentier est fort plaisant,

Passablement feuillu

Et bordé d’un vieux muret moussu.

Un itinéraire presque élégant.

agréable sentier…

On s’élève tout de même rapidement ;

Au bord du lac s’éloigne le château de Châtillon.

On progresse en forêt, à l’abri du vent.

D’autres, ici avant nous, ont gravé leur passion.

on domine le lac et Châtillon…

amoureux…de la nature évidemment…

A l’approche de la falaise grise

On contourne quelques blocs détachés.

Un dernier obstacle à franchir

Et nous voilà dans les prés.

mieux vaut être à côté que dessous…

un dernier obstacle…

et on sort de la forêt…

Sous forme de grésil, la neige est là.

La brume aussi est présente ; le plafond est bas.

Nous sommes à la ferme « chez Carabin »

Et sans doute qu’avec sa concubine

C’est aussi « chez Carabine »

Puisqu’on dit ainsi désormais au féminin !

- 

C’est l’heure de la première pause avant de rejoindre la chapelle ND de la Salette, où nous avons rendez-vous avec Nicole, notre dame de la Mgen.

ND de la Salette…

intérieur très sobre...

un peu d’histoire...

sans oublier notre dame de la Mgen…

Dorénavant à 8, on ne pouvait effectuer qu’une double boucle en forme…de huit.

- 

Rejoignant d’abord la « tour de César » ruinée,

Empruntant ensuite une portion de chemin dallé

Digne d’une voie romaine oubliée,

On poursuivait un peu plus loin

Pour gravir la montagne de Cessens,

Histoire de brasser un peu de poudreuse

Pour dire d’avoir fait une sortie neigeuse.

la « tour de César…

encore un brin d’histoire...

retour sur Cessens…

voie romaine ou chemin sarde ?...

franchissement de la montagne de Cessens…

Au parking de la chapelle pour la troisième fois arrivés,

Il était grand temps de se restaurer.

Le repas était agrémenté

D’un « énorme » gâteau au chocolat par Nicole proposé.

le temps (court !) du repas…

Dès le début de la descente…

Sur la route goudronnée

Et passablement verglacée,

Françoise a effectué un splendide vol plané

Heureusement sans gravité.

Plus de peur que de mal.

- 

C’est donc calmement,

Que le retour descendant,

Sur feuilles mouillées

Et cailloux glissants

Fut négocié prudemment.

dans la descente…

Ce qui n’a pas empêché,

A l’approche des fêtes de fin d’année,

De réaliser une nouvelle moisson,

A défaut de houx, de son compère le fragon.

- 

On rentrait de bonne heure,

Satisfaits de ce coin jusqu’ici inconnu

Mais qui mérite bien d’être couru.

- 

Et, comme toujours,

Honni Soit Qui Mal Y Pense !!

Petit bonus

Notre Dame selon Danièle, artiste peignant du bout du bâton. Catégorie Art éphémère

Portfolio

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0