Club des retraités de la MGEN en Savoie
Accueil du site > 05. Activités > Randonnées Pédestres "Groupe 1" > Récits du groupe 1 - 2017 > le col du Mollard par le col du Planet (Chartreuse) 23-11-2017

le col du Mollard par le col du Planet (Chartreuse) 23-11-2017

lundi 27 novembre 2017, par Alain DUROT

Col du Mollard par le col du Planet

Date : 23-11-2017

Effectif : 24

Météo : couvert, rares éclaircies

Altitude départ : 610m

Altitude maxi : 1320m

Dénivelé brut : 710 m

Dénivelé cumulé : 1000m environ

Distance parcourue : 20km

Délais TAC : 7 h 20

le parcours du jour…(document André M.)

et son profil…(document André M.)

C’était black Thursday en ce jeudi matin

Sur le parking de Super U Cognin :

24 participants pour une nouvelle randonnée,

Record de participation pour cette année.

« chouette » pays, la Chartreuse…

La ballade démarrait au pied d’une vierge à l’enfant,

Erigée en ce lieu il y a plus de 100 ans

Pour implorer la protection contre la grêle.

La statue a été abîmée au siècle dernier

Par une…fusée paragrêle !!

L’éternel combat entre la science et la foi n’est pas consommé.

la Vierge à l’enfant…(photo André M.)

Le parcours s’est déroulé pratiquement tout du long

Sur une large piste forestière,

Propice aux échanges et à la conversation.

La pente, somme toute assez légère

Rendait agréable la progression.

large piste forestière…

Après la pause banane toutefois,

La pente se redressait un peu,

Empruntant des passages encaissés,

Véritables profondes tranchées.

La neige apparaissait parfois,

Mais pas de quoi impressionner les 24 courageux.

pause banane…

dans les tranchées…

première neige…

Nous passions ainsi le plan du Bouc et le col du Planet

Où l’on ne fit qu’un bref arrêt

Avant de descendre puis de remonter

Au col du Mollard, point culminant de la journée.

petite Sibérie aux granges du Planet…

au col…

Le temps de trouver le coin pique-nique rêvé,

Ce qui, à 24, n’est pas chose aisée,

Et on s’installe enfin pour manger.

enfin…

Marie France trouvera encore le temps nécessaire

Pour son aquarelle hebdomadaire,

Croquant l’un d’entre nous, qui, à n’en pas douter,

Une fois reconnu, passera à la postérité.

l’inconnu à la casquette bleue…

Il était temps de repartir…

D’abord sur le même itinéraire qu’à l’aller ;

Puis, le parcours en boucle se déroulant,

Par un chemin toujours large mais bien glissant,

Recouvert de feuilles mortes sur des cailloux roulants,

Obligeant à rester concentrés et vigilants.

- 

Vers la fin du parcours…

Les deux seules branches de houx de la journée

Faisaient le bonheur d’André,

Tandis que Maryvonne dépitée

Se consolait d’une petite primevère égarée.

le houx…(photo Christian D.)

et la primevère…

Tout se terminait par une interminable remontée

Effectuée sur la route goudronnée.

Ce désagrément était toutefois compensé

Par une large vue sur le lac du Bourget embrumé

le lac…(photo André M.)
- 

Et, comme toujours,

Honni Soit Qui Mal Y Pense !!

Petit bonus

il a bien mangé sa soupe...(photo Chistian D.)

et il en veut encore...(photo Christian D.)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0