Club Santé Seniors MGEN 73
Accueil du site > 05. Activités > Randonnées Pédestres "Groupe 1" > Récits du groupe 1 - 2017 > Monastère et Aiguille de Chalais, le 09/11/2017.

Monastère et Aiguille de Chalais, le 09/11/2017.

samedi 11 novembre 2017, par Christian DORDOLO

Nous sommes 8 au départ, avec Michèle qui arrive "à la bourre", mais on doit récupérer Danièle à Cognin, car elle n’aime pas traverser Chambéry ( nous non plus d’ailleurs).

Il y a donc 9 randonneurs, euses.

La journée est promise à la grisaille.

Tout juste pouvons nous espérer des éclaircies, mais où ?

En haute Tarentaise et en haute Maurienne certes, mais nous allons sur les contreforts de Chartreuse, région brouillardeuse. Peut-être, s’il y a du vent, verrons nous quelques rayons de soleil !

Les météos sont très contradictoires,...... peu importe ! Pas de pluie franche annoncée.

Jean-Luc dit : "Début de la marche : 8h42 ; fin : 15h57 ; TAC : 7h15. Distance parcourue 18,0km. Altitudes : Mini (= parking) 251m ; maxi (= Aiguille de Chalais) : 1089m. Dénivelés : brut:838m : cumulé:936m."

A 8h40 nous sommes prêts à partir, au pied de l’ancienne cimenterie. Deux cars viennent déposer un groupe de marcheurs.

On ne sera pas seuls ! Quelle idée de venir sur un belvédère par temps couvert et brumeux !

La montée s’effectue tranquillement sur un large chemin qui devient rapidement plus pentu et étroit.

Difficile de trouver un endroit agréable pour la pause banane .On décide malgré tout de s’arrêter 10 minutes.

Le temps est calme, reposant.

L’air est alors transpercé par une détonation ,puis une autre, encore une..... ;;.. ! Bref, çà détonne !

Et cela semble si proche que l’on a l’impression d’être pris pour cible.

Les chasseurs sont au travail !

Courageusement, nous repartons sous la mitraille.

C’est alors qu’un arbre énorme nous barre la route, nous obligeant à un savant contournement.

Depuis un moment il y a de la neige.

On traverse même un couloir d’avalanche.

Couloir d’avalanche.(Photo André M).

Successivement, nous rencontrons 2 vététistes, puis le groupe de marcheurs drômois qui fait le chemin dans l’autre sens.

L’impression d’être nombreux..... ! Quand on voit Michèle,on voit qu’il fait chaud (blague locale).

Nous sommes arrivés au monastère.

La suite se passe dans la neige par un joli chemin.

Celui-ci a été créé au 17 ième siècle, par les Chartreux, pour leur promenade hebdomadaire. Il est ponctué de "surprises sensorielles" :

Hêtres et non hêtres,

Quel bruit cela fait-il de tout laisser ?

Le belved’air.

La couleur du vert.

La ligne d’horizon.

Le monde à travers l’arbre renversé, couché sur une pierre.

Proust nous dit :" un moment de balade doit s’offrir comme un bouquet : une heure n’est pas qu’une heure, c’est un vase rempli de parfums, de sons, de projets et de climats."

Des panneaux indiquent clairement la direction à suivre :

"donc aiguille de Chalais à gauche et Rocher de Bellevue à droite.",n’est ce pas Danièle ?

Nous sommes maintenant dans une zone où il n’y a pas eu de dégel et les arbres offrent d’extraordinaires décors de givre.

Photo André M.

Photo André M.

Photo André M.

Et nous voilà au sommet !

Le rocher de Bellevue offre un extraordinaire panorama (parait-il !). quant à l’aiguille de Chalais, elle est vraiment pointue !

On redescend très vite sur le belvédère par un chemin câblé.

Et nous voilà en ce lieu enchanteur et réputé où la vue est annoncée magnifique.

jugez en !

Pour notre repas, le coin est cependant agréable, près de jolis fusains (Euonymus Europaeus).

Après avoir bien profité des lieux et des chocolats gentiment offerts par madame l.i.d.l.

Le sens de la fête et le sens du vent.

Fusains (Photo André M).

Nous effectuons un retour bucolique au monastère où nous faisons une pause.

Diable !Photo André M.)

Le magasin est ouvert.

Danièle nous a vanté les biscuits de Chalais et nous a promis de nous en faire goûter.

Elle a bien rigolé pendant 5 min dans la voiture en nous vantant la solidité à toute épreuve de ces biscuits qu’elle nous disait sans trace de matière grasse, entièrement faits à l’eau.

pas si sûr ! Renseignement pris, voilà la composition :

BISCUITS ASSORTIS :

Valeurs nutritionnelles pour 100g :

Énergie 448 kcal / 1 886 kj

Graisses 12.0

dont acides gras saturés 1.74

Glucides 76.27

dont sucres 21.9

Protéines 7.99

Sel 0.709

Et quel choix !

Le premier biscuit est créé par les sœurs de Chinon en 1957. Il représente la tour Charles VII de Chinon...... Parfumé à la vanille.

Les « Etoiles »

C’est un biscuit « dominicain » avec le blason noir et blanc des dominicains...... Parfumé à l’anis.

Les « Arches »

Créés en 1960, ils représentent les animaux de l’arche de Noé : 15 motifs différents ! Ce sont les préférés des enfants......... Parfumés à l’orange.

Les « Coco-Sport »

Créés en 1963, ils représentent plus d’une trentaine de sports, en passant par la pétanque et le ski … A la noix de coco râpée et au sucre de canne.

Les « Miel »

Avec le logo du clocher de l’église, ils ont été créés à Chalais en 1971...... Au miel de châtaignier.

Bon,.... sérieux, on randonne ou on mange ?! Surtout que nous sommes dans un monastère et nous ne parlons que de nourritures terrestres !

Nous quittons le monastère par la petite porte, et bientôt la neige disparait.

Nous retrouvons une ambiance automnale colorée.

Notre marche dès lors, se transforme en chasse au houx et au fragon. Premières prises par Maryvonne, André contre attaque,.....je raffle la mise......Lutte intense à la recherche des boules rouges !

Au sortir du bois le groupe se repose et se met à table en un lieu aménagé que l’on suppose être une cabane de chasseurs ( pause pomme !?).

Puis dans un joli décor d’automne, nous retrouvons notre grosse cimenterie bien taguée.

Photo André M.

Notre Randonnée (doc Jean-Luc B.) :

La semaine prochaine,Grand soleil !

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0