Club Santé Seniors MGEN 73

2017/09/28 - Finalement on a re Galoppé

La Galoppe depuis le col du Lindar bis

samedi 30 septembre 2017, par Martine VIANNEY LIAUD

Ce jeudi rien ne s’est passé comme prévu : après les blocages sur la VRU qui ont retardé notre départ, les Bémols du jour se retrouvent confrontés à un événement champêtre en montant au parking de Praz Gelaz. Sur la route menant au parking, nous sommes arrêtés par un homme en gilet vert qui nous déconseille d’aller plus loin et de nous garer dans l’herbe à côté de la route. C’est là que nous retrouvons Jeanine, une carte dans la main. On nous explique qu’il y a un rassemblement d’élèves des lycées agricoles qui doivent abattre et conditionner des arbres sur notre circuit du jour. 6 cars sont attendus en plus des voitures et nous risquons d’être bloqués. Après réflexion nous redescendons à Aillon-le Jeune et après discussion la Galoppaz, bien que déjà faite la semaine dernière par Bernard, Jeanine et Yves nous semble l’option la plus proche (les crêtes au dessus de la station proposées par Bob n’ayant pas été retenues). Nous voilà donc partis pour le parking de Lindar (1180m) et les 12 Bémols du jour démarrent avec une bonne demi-heure de retard vers 9h40. Il ne fait pas froid et très vite les polaires sont enlevées. Pas besoin de raconter les passages sous les arbres déracinés (déjà décrits la semaine dernière par Maurice), nous passons bientôt sous l’arbre foudroyé et nous rejoignons le col de la Buffaz où nous faisons la pause-banane vers 10h50 tout en admirant les paysages automnaux.

Nous arrivons à la pointe de la Galoppaz vers 12h et nous admirons le panorama : le Margériaz, le Colombier d’Aillon qui nous nargue derrière le Mont de la Buffaz , mais aussi l’Arclusaz derrière lequel pointe le Mont Blanc, le Péclod, etc... Après un bref passage vers la croix nous revenons sur nos pas pour manger à l’abri du vent pour prendre notre repas. Aujourd’hui, jour de grand beau temps, il y a affluence et un groupe de randonneurs de Crolles va bientôt envahir le sommet de la Galoppaz. Après une belle pause nous entamons la descente vers 13h30. Arrivés au col de la Buffaz nous prenons la direction des chalets du même nom, admirant au passage les colchiques et les gentianes ciliées qui fleurissent au bord du sentier. Vers 14h30 nous faisons une pause sur les bancs d’un chalet avant d’entamer le retour vers le col du Lindar. Nous croisons des vaches tarines en pleine rumination et plus bas nous allons trouver en abondance des coprins chevelus qui feront le bonheur de plusieurs cueilleurs et cueilleuses. Seuls les coprins ayant vécu feront l’objet d’un cliché. Nous rejoignons les voitures vers 15h30, ravis de cette belle balade bis et décidés à remettre au programme la balade au Colombier d’Aillon jeudi prochain.

Martine

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0