Club Santé Seniors MGEN 73

Montagnes russes entre Quermoz et Dzonfié. Le 07-09-2017.

samedi 9 septembre 2017, par Christian DORDOLO

Date : 07-09-2017

Effectif : 8 marcheurs Mgen.

Météo : Temps brumeux avec éclaircies.

Altitude départ : 1554 m.

Altitude maxi : 2456 m.

Dénivelé brut : 902 m.

Dénivelé cumulé : environ 1200 m.

Délais TAC : 8 h 43.

Distance parcourue : 20.4 km (19 km pour ceux qui ne sont pas allé au col des Génisses)

6h 45,parking de Darty :

Six randonneurs sont prêts à rejoindre Muriel et André,

nos gentils organisateurs de la sortie de la rentrée.

On attend un peu, car plusieurs retours étaient annoncés,

et surtout Françoise n’est pas là, et cela à le don de nous étonner.

A 7h,toujours personne, c’est étrange, elle batifole ?

Elle a peut-être choisi de partir avec le groupe bémol !

On y va ! Peu avant Aigueblanche,

Un panache de fumée blanche !

Une déchetterie de bois...

est en feu et nous met en émois.

La promenade annoncée est longue et c’est haut.

La diagonale de col à col fait 6 km (mais à vol d’oiseau !)

La ligne de crête,prise du Nant du Beurre.

Itinéraire et profil (doc andré M.)

Pas de risque de pluie, mais les nuages seront de la partie !

Vous comprenez que Michèle est ravie......

Parlez-lui de la bruine et non pas du beau temps,

Le beau temps la fatigue et lui enlève tout allant.

Le bel azur la dérange !

N’est ce pas chose étrange ?

A 8h30 on est prêt à débuter notre ascension,

par le chemin du passage du Bozon.

Le ciel cotonneux verse une brume sur la pente,

qui nous enveloppe d’une gaze transparente.

Le lac du Bozon est adouci par les nimbes stagnantes,

et on espère le soleil car la vue est parait-il étonnante,

sur les sommets dont nous sommes partout entourés.

Lac du Bozon.

Pause banane à 10h15,la brume commence à se déchirer !

Elle semble avoir choisi son coté,

elle glisse lentement sur le versant venté,

effilée par le vent en lambeaux frissonnants.

Pause banane.

On voit la croix du Quermoz, droit devant,

derrière deux premières proéminences,

qu’André appelle à la montée, faux-plats montants

et à la descente, faux-plats descendants.

Le sommet est atteint peu avant 11h.

Admirez le bel écrin de montagne qui entoure Daniel,

qui a couru au pied de la croix du Quermoz !

Mais soyons contents ,la brume a glissé sur l’alpage

et remonte lentement tout le long de vallon,

nous laissant admirer une belle route en son fond.

Il est vrai que maintenant bleu et blanc jouent autour de nous.

Ainsi va notre marche jusqu’au col du.... Và.

Devant nous, on voit bien une bosse,2 bosses ,trois, quatre..

Il y en a même une avec une magnifique table d’orientation,

qui nous permet d’imaginer le beau panorama qui nous entoure.

La croix de la Bagnaz à midi,

les troupeaux de vaches paisibles,

regardant les nuages se mirer dans l’eau.

Encore une jolie bosse dans son écrin de nuages,

puis une ,deux, trois,...soleil,

On est sur le Dzonfié.

Le "Dzonfié" après le "Tchatcho",

le col du "Và" après le" Rocher du pays",

on est bien en Tarentaise avec les gens d’ici.

Et tout à coup le mont Pourri éclate dans le ciel,

nous laissant deviner le bleu magnifique,

qui semble occuper le ciel de haute Tarentaise et de haute Maurienne.

On se retourne, et qui voit -on ? ....le Mont-Blanc,

qui flotte avec légèreté sur les nuages.

Et sur notre droite, les glaciers de la Vanoise.

On laisse le Dzonfié dans ses nuages,

pour manger dans un petit creux au soleil,

....puis dans les nuages.

Après le miel au thé de Danièle et le café de Daniel B,

on redescend sur le col des tuffs blancs,

....et sous le ciel bleu.

Descente du Dzonfié.

Les tuffs (photo André M.).

(Photo André M. )

Pour terminer nos 14 petits sommets,

il nous reste à faire un petit aller-retour au col des Génisses.

Il est 14h20 et une partie du groupe préfère aller boire une bière au refuge du Nant du Beurre.

Mais Daniel L. tient à ce qu’on respecte l’objectif défini au départ.

On se retrouve donc, un groupetto de 4+1 au col des Génisses,

sous un magnifique ciel bleu ouaté de blanches nébulosités.

Le groupetto au col des Génisses.

Il est bientôt 15h et nous sommes au point le plus éloigné des voitures.

Le retour s’effectue donc assez rapidement,

malgré une longue pause au refuge où nous retrouvons le reste de la troupe.

Le refuge est agréable, mais :

" de bière tu ne boiras point.....

Car le gardien fait la sieste et tu ne le dérangeras point !"

Daniel L. n’a pas compris pourquoi il n’est pas écrit "toilettes",

mais" poussez fort" sur la porte qui conduit au lieu d’aisance.

Daniel s’interroge.

C’est à travers champs de myrtilles et vaches que l’on rejoint nos voitures,

profitant du soleil pour prendre quelques photos de la nature.

Danièle,tu es filmée,souris !

La barbe !(pensée pour Jean-Luc).

Photo André M

Photo 3D :

Daniel,Danièle,Daniel.

Il se dit que des personnes de ce groupe,

reviendront (peut-être !) lundi pour remplir leurs paniers,

de ces fruits délicieux toujours bien peignés.

bonus :

André nous montre ce qu’il avait vu au mois d’août :

Renseignements pris, Françoise est arrivée à 7h30 au lieu de rendez vous,pensant que l’on partait à 7h 45. Même les bémols étaient partis ! Elle jura,mais un peu tard, que l’on ne l’y reprendrait plus.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0