Club Santé Seniors MGEN 73

Col du Sallestet / lac Noir (Beaufortain) 24-08-2017

mardi 29 août 2017, par Alain DUROT

col du Sallestet, lac Noir

Date : 24-08-2017

Effectif : 9

Météo : orageux, pluie

Altitude départ : 1500 m

Altitude maxi : 2200 m

Dénivelé brut : 700 m

Dénivelé cumulé : environ 1100 m

Distance parcourue : un peu moins de 15 km

Délais TAC : 7 h 15

le groupe du jour…(photo Christian D.)

le parcours du jour…(document André M.)

et le profil du jour…(document André M.)

Sur le parking, à peine rassemblés,

Le ton était donné pour la journée.

Et, avec Daniel à la baguette, on n’allait pas s’ennuyer.

une bande de joyeux drilles…(photo Christian D.)

Nous retrouvions Muriel et André au départ de la rando proposée par le ci-devant narrateur. Nous étions en Beaufortain et la météo prévoyait des orages en fin d’après-midi sur les frontières. La suite nous prouvera que la notion de frontière est changeante…

- 

Nous attaquions d’entrée un sentier assez pentu qui successivement traversait une forêt de résineux et feuillus aux racines faisant office d’escaliers, puis les arcosses et enfin les framboisiers et buissons de myrtilles.

Un ronronnement attirait alors notre attention et nous apercevions au loin un engin mécanique.

un nouveau mode industriel de ramassage des myrtilles ?...(photo Christian D.)

Renseignements pris (par Daniel), il s’agit de broyer les arcosses et rhododendrons afin de favoriser la pousse des myrtilles et framboises très prisées par le Tétras lyre et non pas de favoriser des plates formes d’envol pour le dit galliforme, ainsi que Daniel (encore lui) a tenté de nous le démontrer au retour.

la tentative (avortée) de décollage du Tétras lyre bleu encapuchonné…(photo Christian D.)

Après un passage rocailleux, et apprès le franchissement du Pas d’Outray, nous parvenions à feu l’abri des 3 moineaux, aujourd’hui devenu cabane des chasseurs.

petit regroupement au Pas d’Outray…

abri des 3 moineaux autrefois…(archives André M.)

la cabane des chasseurs aujourd’hui…

Après un regard sur la Pierra Menta et le lac et barrage de Roselend, on arpentait l’alpage par un sentier agréable qui nous conduisait au petit lac du bout du Crêt avec son panorama sur le Mont Blanc.

le lac du bout du Crêt...(photo Christian D.)

Une rapide descente parmi un troupeau laissant augurer d’excellent Beaufort, nous arrivions au col de Sallestet.

Là, Daniel (toujours lui) relevait le poteau indicateur et proposait de l’emmener avec nous afin d’être toujours dans la bonne direction.

c’est où qu’on va ?...(photo Christian D.)

C’est le moment que choisissait André pour s’échapper seul en direction du lac Noir. On le retrouvait un peu plus tard au bord de l’eau faisant faire trempette à son bouchon. Ne voyant rien sortir de l’eau, on a sorti le pique-nique de nos sacs.

ça mord ?...

Le ciel se chargeait. Quelques roulements de tonnerre résonnaient au loin.

Il fut décidé de revenir sur nos pas.

Quelques gouttes, un petit crachin, nous accompagnaient presqu’agréablement, quand soudain, de retour au pas d’Outray, la brume et la pluie violente obligeaient à sortir précipitamment couvre sacs et autres capes multicolores. Le grondement restait toutefois lointain.

ça se gâte...(photo Christian D.)

mais ça met un peu de couleur…

Trois quarts d’heure plus tard, le ciel était délavé et nous pouvions regagner les voitures.

On en sera quitte pour décrotter les bas de pantalons.

Petite surprise au retour sur le parking de Chambéry : les voitures sont quasiment encerclées dans l’enceinte du cirque sous la surveillance d’un lama !

- 

Et, comme toujours,

Honni Soit Qui Mal Y Pense !!

Petit bonus

la belle et la bête… ???(photo Christian D.)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0