Club Santé Seniors MGEN 73

Arvières et Grand Colombier (randonnée G1 du 13.04.17 )

dimanche 16 avril 2017, par Christian DORDOLO

Date : 13-04-2017.

Effectif : 10.

Météo : Très beau temps chaud, légèrement venté sur les crêtes.

Altitude départ : 658 m.

Altitude maximale : 1750 m.

Dénivelé cumulé : 1002 m.

Distance parcourue : 18 km environ.

Délais TAC : 8 h 05.

Trace de la randonnée et profil (document Jean-Luc).

Quinzième sortie du G1en 2017,et première balade "Transpinalienne" .

Elle nous conduit en Valromey, à Arvières, Chartreuse ancienne,

avant de nous faire remonter à la croix du Grand Colombier.

C’est à En Ponnos après Virieux le petit, que l’on part à pieds.

Autour de nous, il y a des fleurs, des gesses fort belles !

Ces plantes aux racines diurétiques dont les graines sont mortelles,

ont des fleurs d’abord pourpres qui virent au bleu à l’heure de la retraite.

Ce sera ma fleur du jour, une de plus ! j’apprend vite, c’est un fait !

Gesses.

Nous nous engageons tranquillement sur un chemin,

large, peu pentu, et bien ombragé tout le matin.

le Pont du Faon que l’on ne franchit pas, passe au dessus de l’Arvières,

appelée ici, le Groin ! Ce n’est qu’un filet d’eau, pas une rivière !

Il est vrai qu’il ne pleut plus depuis bien longtemps !

Ici il y a une grotte ! St Arthaud y aurait logé un temps !

La grotte étant peu confortable, il décida de se mettre en exergue,

en construisant une Chartreuse sur un belvédère ensoleillé de l’Hergues,

Grotte de St Arthaud (Photo Jean-Luc).

Nous sommes dans la "griffe au diable",

dans un milieu naturel en terrains friables.

On va où ?

Coquine, IphiGéNie nous fait un petit artefact :

Diable ! Elle veut franchir la rivière ! dont acte !

Jean-Luc la reprend par la main,

et la reconduit dans le bon chemin.....

C’est assis sur un muret, à côté des panneaux qui nous informent,

Que nous faisons notre pause banane de remise en forme.

Au soleil, face au Grand Colombier qui parait bien loin,

On ne peut pas dire que de nous, nous ne prenions pas soin !

Comment çà ?On est hors gabarit ?

"Pause Banane".

Pour aller voir la Chartreuse en ruine et la source de St Arthaud attenante,

nous progressons sur un chemin bordé de grandes sculptures étonnantes,

si hautes perchées que beaucoup ne les avaient pas remarquées !

Près de la grotte-source, les premières jonquilles sont "débusquées" !

Sculptures Géantes. Doigt de Dieu,la Création,la chaise de Dieu,la maison de Dieu.

Nicole sort de la grotte.

Et du belvédère, on peut admirer le Grand Colombier, que l’on voyait déjà,

mais aussi les ruines de la Chartreuse du XIIième siècle, située en contre bas.

Le groupe est déjà reparti, et nous allions le faire aussi,

quand nous voyons sur le pré vert, une tache brun-roussi,

un chamois paisible paraissant paitre paresseusement.

Avec un peu de retard, on repart vers l’objectif du moment.

D’abord, nous reprenons le chemin qui, en bas nous ramène,

avant d’attaquer résolument la montée du col de Charbemènes.

Nous passons devant un arbre remarquable de 47m de haut,

nommé , "Sapin Daubrée". L’arbre est très beau !

A midi pile, pour Daniel qui a pris de la bouteille et grimpe fort,

à midi- et- un- peu- plus, pour les autres, dans un dernier effort,

tous, donc, se retrouvent au col où le contraste est saisissant :

On sort de la forêt pour se retrouver face au Mont- Blanc.

Après une courte pause, tout ce beau monde rejoint le sommet,

par une très jolie croupe buissonneuse, vite fait bien fait !

Nous arrivons ainsi à la croix, où l’horizon fabuleux,

n’a que le défaut d’être légèrement trop brumeux.

Dans le pré en plein soleil face au Mont Blanc,

on s’installe confortablement a l’abri du vent !

Vers la Montagne aux Princes.

Le sommet et la Croix.

L’arrivée.

Quelques vues panoramiques du sommet :Dents du Midi,Massif du Mont-Blanc,Mont Pourri,Grande Motte,Trelod ...etc....

C’est ainsi que notre repas est pris.

On remercie Daniel pour ses gâteries.

Son stage de 2 mois dans le groupe bémol a été profitable !

On abandonne au bout d’une heure ce lieux confortable,

et à travers les champs couverts de jonquilles ;

le groupe jusque là bien rangé, s’éparpille.

On quitte la route pour aller dans les prés.

Pas mal,le pré de Jonquilles !

Le pré de jonquilles sous la croix du Grand Colombier.

Sur la route retrouvée, on croise un beau cycliste torse nu,

qui grimpe sans effort le Colombier pourtant si ardu !

Des engins de travaux publics et des balayeurs nettoient la route,

pour préparer le futur passage du tour de France, sans doute ?

Nous quittons vite le goudron et continuons en allant tout droit.

Nous rejoignons ainsi nos voitures par un large chemin a travers bois,

non sans marquer une "pause pomme" si souvent négligée !

En nous retournant, nous voyons la Roche d’Amion sur la crête érigée,

qui sort, magnifique molaire, au milieu de la forêt.

Sa forme rappelle à Jean-luc sa dentiste et son foret.

Roche d’Amion.

Nous sommes de retour aux voitures à 17h,à peu près.

L’ambiance y est festive.... ;le bonheur est dans le pré !

T’en veux combien,Yves ? J’en ai mare d’IphiGénie ?elle fait n’importe quoi !

Pas de commentaires.

Il est grand temps de rentrer à la maison !

Mais Daniel joue les prolongations.

Il a décidé de nous offrir une petite pause,

dans un bar Artemarien où encore un moment on cause.

En arrivant sur le parking de Darty (électroménager, TV, multimédia, son, literie, cuisine sur mesure) à Saint-Alban-Leysse,Yves a du être étonné de ne nous y retrouver !

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0