Club Santé Seniors MGEN 73

Croix et lac du Léat (Belledonne) 30-03-2017

mercredi 5 avril 2017, par Alain DUROT

Croix et lac du Léat

Date : 30-03-2017

Effectif : 11

Météo : ensoleillé

Altitude départ : 1100 m

Altitude maxi : 1830m

Dénivelé brut : 730m

Dénivelé cumulé : 760 m

Délais TAC : 6 h 10

Distance : 10 km 800

Le lac du Léat, ce n’est pas ce qu’on croit,

Surtout lorsqu’on passe d’abord par la croix !

- 

Vous l’avez remarqué, c’est le printemps !

Le temps de la poésie

Et des rimes à l’envi.

Mais c’est également le temps

Du jardin, potager ou d’ornement.

Entre la bêche et la rime il faut choisir.

Privilégiant l’une et délaissant l’autre,

Ce sera, temporairement, un compte-rendu en prose.

le profil du jour…(document Jean-Luc B.)

l’itinéraire du jour…(document Jean-Luc B.)

Dès 8 h 45, à la Bourgeat noire, tout le monde était sur le pont.

La journée était annoncée ensoleillée. La Dorine était déjà épanouie mais le crocus encore endormi. Le départ avait lieu néanmoins par un petit 6 degrés ! Sortez couverts braves gens !

sur le pont du Gleyzin…

Dorine épanouie…

et crocus endormis…

Le pont sur le Gleyzin à peine franchi, c’est un raidar sans fin qui s’offrait à nos gambettes à peine échauffées.

ça monte d’entrée…

Une heure plus tard, un peu essoufflés, nous arrivions au chalet du Bout. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, on était encore loin d’être au bout. Encore trop tôt pour la pause banane.

au chalet du Bout…

De même, quelques encablures plus haut, au pied des 2 sapins rescapés de la plantation ordonnée par Henri IV (dont l’un est fort mal en point), il était également trop tôt pour mettre la poule au pot.

Il y a cinq ans environ, au pied d’un de ces sapins, nous avions dansé une ronde. Mais aujourd’hui, jeunesse est passée, c’est à peine si d’un regard nous les avons gratifiés.

sapin « Henri IV »…

On fit la pause banane un peu plus haut.

Peu après, au sortir de la forêt, on a mis raquettes aux pieds pour gravir le dernier raidillon de la journée.

la mise des raquettes ou…l’exposition des popotins…

Et quel raidillon !! La colonne s’est étirée.

le dernier raidillon…

et l’arrivée de notre vétéran…(photo Christian D.)

A partir de la croix, après un petit tour d’horizon, les premiers suivaient une trace et les autres suivaient les premiers. Si bien que pour descendre au lac nous avons largement contourné, ce qui, tout compte fait, ne fut pas désagréable.

panorama Est...(document Christian D.)

Au soleil, au bord du lac encore gelé, nous avons profité d’un instant paisible pour déjeuner en compagnie d’un homme qui passait quelques jours dans le secteur et qui nous a affirmé que les loups étaient présents de l’autre côté de la crête située trois à quatre cents mètres devant nous !

mangeons avant que les loups ne viennent nous manger…(photo Christian D)

Sur le retour, après un petit passage délicat dans la partie enneigée, nous avons retrouvé notre itinéraire de montée et la forte pente, inverse cette fois s’est faite ressentir jusqu’au bout des doigts de pieds.

sur le retour...

- 

La neige commence à manquer. A bientôt les randos avec les pieds allégés.

- 

Et, comme toujours,

Honni Soit Qui Mal Y Pense !!

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0