Club Santé Seniors MGEN 73

Crêt de Chatillon.Randonnée du 16.03.17 au Semnoz (G1).

dimanche 19 mars 2017, par Christian DORDOLO

Date : 16-03-2017.

Effectif :11.

Météo : très beau temps anticyclonique.

Altitude départ :1025m.

Altitude maxi : 1702 m.

Dénivelé cumulé :770 m.

Distance : 19 km.

Délais TAC : 8h10 .

Le groupe au départ à 7h30,sur le parking (sans jean-luc qui prend la photo),sans Michèle,Alain et Bernadette occupés à fouiller dans les coffres de voitures.

La Trace et le profil (document IphiGeNie de Jean-Luc).

Voyez,...voyez, chers et fidèles lecteurs,

C’est sous le bleu ciel d’un magnifique ciel bleu,

que se déroule notre marche au pied du crêt,

du Crêt de Chatillon, magnifique belvédère !

C’est une longue petite promenade,

commencée dans le vert ,finie dans le blanc !

Monter sur l’envers garantit le fond blanc,

mais pour combien de temps ?

tant la température s’élève.....

en même temps que nous nous élevons.

Le matin nous montons avec un énorme mental,

même si la marche mérite plus de ménagement.

Le chemin serpente élégamment.

La nature autour de nous est luxuriante.

Une curiosité de la nature.

Une autre curiosité...On est bien en Savoie ?

Premières fleurs de bois gentil, nous dit Alain, qui met aussitôt ces fleurs dans son appareil photo.

Au début, c’est la forêt.....et pas de neige.

Sous cette forêt lumineuse et sur un sol sec, nous cheminons, en traversant quelques plaques de neige, jusqu’au chalet de Bénévent.

On arrive au chalet de Bénévent.

Celui- ci est magnifiquement placé dans sa clairière, vous pouvez imaginer ici notre pause !

Au chalet, la traditionnelle pause.

Bien restaurés, nous repartons du chalet raquettes aux pieds, car la neige est maintenant bien présente.

La suite de notre parcours consiste à chercher par où passer pour éviter les pistes de fond, car Yves nous l’a dit : "nous marcherons sans emprunter les pistes de ski de fond (car nous sommes gens respectueux et disciplinés...) !"

On monte.

La neige est profonde et fondante.

Nous nous attardons un instant sur un belvédère situé sous un magnifique pylône EDF, témoin de notre époque.

On ne se lasse pas d’admirer l’élégance de la structure et le galbe parfait des câbles. ( Ici je sent que je dois énerver un peu les amoureux de nature sauvage.)

Admirez l’équilibre de la structure !

Tournette et Mont-Blanc vus du belvédère.

Nous voila sur la piste de la "Panthère Noire", puis sur la piste rouge qui nous conduit à la station.

On arrive sur la piste de la Panthère Noire.

Là, il y a un peu de monde et des flaques d’eau dans la neige, parfois, du monde dans les flaques d’eau !

On évite les trous.

Le sommet parait encore loin, mais finalement, c’est vrai, plus on s’en approche, plus il semble près .

Nous ne regardons pas trop autour de nous, car la vue est trop belle. On attend d’être au sommet, pour en profiter pleinement.

On se retrouve vite au sommet.

Est : Tournette, Mont-Blanc....et Edmond, Jean-Luc, Danièle. Quelles vues !

On arrive.(Photo Alain)

Sur le Crêt de Châtillon, c’est du 360 degrés, Alpes du nord ! Seule l’arrivée du télésiège met une ombre sur ce tableau, que les nuages n’ont pas osé tacher.

Pas du tout admiratifs du paysage autour de nous ! (photo Alain/Christian)

La pause repas se déroule dans ce décor d’exception,......Et nous avons tendance à en rajouter.

Au pied de la croix on vivait heureux..

Nord : Parmelan, Sous-Dine, Roche Parnale.

Nord-Est : Dents de Lanfon devant la Pointe-Percée.

Sud-est :La Vanoise(Grande Motte, Grande Casse).

Sud :Bauges et Belledonne (A droite repérer la pointe de la Sauge sous le Grand Pic)

Sud-ouest :Margériaz, Chartreuse.

Nord-ouest :Jura avec le Crêt de la Neige.

On n’est tranquille nulle part...des gens bizarres partout !

Et voila, après le repas.....(photo Jean-Luc).

Il était prévu que nous redescendrions en faisant une petite boucle par le bas de la station, mais avec la chaleur, la neige a fondu !

Il est donc décidé que nous reviendrions par le même chemin.

La descente est d’abord très rapide, mais dans la longue traversé des bois, on remonte autant que l’on descend et finalement on ne va pas si vite !

On redescend. Face à nous, pic de Jalouvre, Dent du Midi, Pointe Percée, Dents de Lanfon, Tournette, Bajulaz, Mont-Blanc.

"On ne passe pas sur la piste de ski, Yves ! Les piétons, c’est à droite du filet !"

"Les enfants, vous avez quel âge ? Vous venez d’où ? Vous êtes dans quelle classe ?..Vous le trouvez comment, votre moniteur ?"

Marche en file indienne.

La montée, la descente...Quelle différence (photos Alain) ?

Au chalet de Bénévent on va encore moins vite car on ne peut s’empêcher de faire une longue halte au soleil, tant ce lieu est reposant ! Yves en profite pour nous faire un cours sur la mécanique des fluides.

On arrive au chalet (photo Alain).

Longue pause au chalet.

Les raquettes passent de nos pieds sur les sacs, et nous dégringolons jusqu’aux voitures. Il faut cependant attendre Danièle qui a rempli de neige un sac ,pour mettre au frais les boissons qu’elle a apportées pour arroser son anniversaire.

La jeunette est bonne cuisinière et sait dresser la table ! Cette année, devenue raisonnable, elle ne la dresse pas au milieu de la route comme l’an passé.

Les femmes mettent la table, les hommes regardent...

les gâteries de Danièle. Chantilly, coulis...il faut le faire ! On retient que le 10 mars, c’est ton anniversaire, Danièle !

happy birthday to you... ! Et.......... merci pour ce bon moment.

Le mot de la fin est pour Jean-Luc : "c’est quand même mieux quand il fait beau !"

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0